13-Design

Menu

Lexique

a | b | c | d | e | f | g | h | i | l | m | n | o | p | r | s | t | u | v | w | z

aberration -  imperfection de l'image due à l'objectif. Voir "Aberration chromatique"
Aberration chromatique -  une aberration optique qui produit une image floue et aux contours irisés. C'est un défaut de l’objectif dû à l’angle de diffraction des rayons colorés composant la lumière blanche. Ce phénomène s’observe principalement avec des longues focales et provoque l’apparition de couleurs « aberrantes » sur les clichés. On la retrouve également sur les objectifs bas de gamme.
Achromatique -  terme utilisé pour qualifier un objectif conçu pour éviter les aberrations chromatiques.
AE -  abréviation usuelle utilisée pour l’exposition automatique (de l’anglais « Automatic Exposure »).
AF -  appellation courante de l’Autofocus (mise au point automatique).
airbrush -  aérographe, l’aérographe est un outil graphique permettant de simuler la peinture à l’aide d’un pistolet ou d’une bombe de peinture.
aliasing -  aliasing, crénelage, effet dû à la pixelisation faisant apparaître des escaliers sur les lignes en biais.
Angle de vue -  terme qui désigne en photographie la hauteur et la direction du regard. L'angle de vue est qualifié de normal lorsqu'on se trouve au même niveau que le sujet regardé. Il est en plongée lorsque le sujet est plus bas que le niveau des yeux. Il est en contre-plongée lorsqu'on regarde un sujet placé plus haut que le niveau des yeux.
APN -  ce sont les initiales de Appareil Photo Numérique.
Argentique -  la photographie argentique (également appelée photographie analogique) est une technique photographique utilisant des films (pellicules). L’image est d’abord obtenue sur un négatif (par réaction chimique du film exposé à la lumière) puis par développement du film en chambre noire.
Artefact -  défaut dans une image pouvant apparaître à la capture, pendant son traitement ou son enregistrement.
ASA -  (American Standards Association). Ancienne norme, voir "ISO". On retient que 1 ASA = 1 ISO.
Asphérique -  (objectif). Objectif dont la surface est composée de plus d'un rayon de courbure.
Astigmatisme -  aberration de l’objectif (ou de l’œil…) empêchant la mise au point correcte des lignes horizontales et verticales sur le même plan focal.
Autofocus -  l'autofocus est un système permettant a l'appareil photo d'effectuer la mise au point automatiquement (par opposition à la mise au point manuelle effectuée par le photographe).
Automatic White Balance -  appelé aussi Balance des blancs, c'est un système qui permet à l’utilisateur de régler la balance des couleurs en automatique afin qu’elle paraisse « normale » à l’œil.
Av -  (Aperture Value). Voir "Priorité ouverture".
AWB -  voir "Automatic White Balance".
Back light -  voir "Contre jour".
backdrop -  voir toile de fond.
Background -  fond d'une image ou arrière-plan, partie du champ située à l'arrière du sujet principal.
Backlit -  voir "Rétro éclairage".
Bague Allonge -  accessoire principalement utilisé en macrophotographie par des appareils type reflex. Ce dispositif ne contient aucun élément de verre et s’adapte entre le boîtier et l’objectif dans le but d’augmenter la distance focale de ce dernier et donc de diminuer la distance minimale de mise au point. Elle permet d'augmenter le taux de reproduction de l'objectif.
Balance des blancs -  correspondance de la pellicule ou du capteur numérique qui garantie l’obtention sur l’image de tons blancs et gris identiques à ceux perçus par l’œil humain.
Barrel distorsion -  voir "Distorsion en barillet".
Bdb -  voir "Balance des blancs".
Bichromie -  traitement d’une image demi-tons avec deux nuances colorées différentes.
Bokeh -  terme d'origine japonaise se prononçant "beau quai". Il désigne en photographie un flou artistique d'arrière plan permettant de détacher le sujet de son environnement.
Bonnette -  accessoire de macrophotographie. contrairement aux bagues allonge, celui-ci est apparenté à un filtre se fixant à l’avant de l’objectif pour grossir l’image. Composé d’une lentille d’approche, les bonnettes sont de puissance variable, leur rapport de grossissement est exprimé, comme pour les lunettes de vue, en dioptries.
Bounce light -  voir "Lumière indirecte".
Bracketing -  méthode consistant à prendre, pour un même cliché, plusieurs variantes en termes d’Intensité Lumineuse (sur-exposées et sous-exposées). Il permet d'agrandir la plage d'exposition d'une même image, une fois les différentes photos assemblées. Ceci est notamment utilisé en HDR.
Bridge -  C'est un appareil photo numérique compact qui possède une visée électronique, sur lequel il n'est pas possible de modifier l'objectif. Plus gros et évolué qu'un compact, les performances sont intéressantes face au reflex.On y intègre souvent d'autres fonctions, comme la vidéo ou l'enregistrement sonore.
Bruit -  (numérique). En physique, il s’agit d’une interférence indésirable dans un signal électrique. En photographie, c'est la présence d'informations parasites qui s'ajoutent de façon aléatoire sur la photo. Il est plus particulièrement visible dans les zones peu éclairées, où le rapport signal/bruit est faible. Il augmente avec les ISO, et a pour conséquence la perte de netteté dans les détails.
Bulb -  (ou B). Mode de réglage de la vitesse d’obturation. Ce mode permet à l’utilisateur de conserver l’obturateur ouvert tant que le déclencheur est maintenu enfoncé. Utile pour les temps de plusieurs secondes et plusieurs minutes pour capter des jeux de lumière ou une très grande profondeur de champs par exemple.
Carte mémoire -  est un support de stockage pour les photos numériques. Elle remplace la pellicule. Il existe différents types de cartes dont la capacité peut varier. Voici quelques noms de cartes mémoire: Compact Flash, Memory Stick, SD Card, ...
CCD -  (Charge Coupled Device).C'est un type de capteur utilisé par les appareils numériques actuels. Situé sur le plan focal (à la place exacte du film en photographie argentique) il fonctionne sur le même principe que le capteur CMOS.
Cercle de confusion -  C’est un rond lumineux présent sur l’image finale et créé par l’objectif à partir d’un point lumineux de la scène photographiée. Plus les cercles de confusion sont petits et plus la netteté de l’image est élevée. Cette donnée est essentielle pour calculer la profondeur de champs avec précision, mais peu utilisée sur le terrain.
Charte gris neutre -  Il s’agit d’un petit morceau de carton la plupart du temps de format carré, teinté d’un gris dosé à 18% et permettant de mesurer la lumière réfléchie. Ce dispositif est très utile pour mesurer la quantité de lumière réfléchie par une scène dans des conditions d’éclairage moyennes, là où les tons présents pourraient tromper le capteur de l’appareil (scène chargée de blanc par exemple).
Clair-obscur -  technique picturale dans laquelle des parties claires côtoient immédiatement et sans dégradations de couleurs, des parties très sombres, créant des effets de contrastes parfois violents.En photographie les tons sombres sont dominants.
Close-up -  voir "Macrophotographie".
CMJN -  mode colorimétrique en 4 couleurs (quadrichomie): Cyan Magenta, Jaune et Noir (CMYK en anglais pour Cyan Magenta Yellow blacK) utilisé en imprimerie offset. Cyan et magenta donnent du bleu, le cyan et le jaune donnent du vert, et enfin jaune et magenta permettent d’obtenir du rouge.
CMOS -  (Complementary Metal Oxyde Semiconductor). Type de capteur utilisé par les appareils numériques actuels. Situé sur le plan focal (à la place exacte du film en photographie argentique) il fonctionne sur le même principe que le capteur CCD.
Collimateur -  il correspond à la zone de l'image sur laquelle la mise au point est réglée. À travers le viseur de certains appareils photos (principalement reflex), on peut apercevoir les points de collimateurs et les choisir, seuls, tous ou par grappes.
Compact -  appareil photo de taille réduite de permettant pas l’utilisation de différents objectifs. Dans ce type d’appareil, objectif et viseur sont intégrés au même boîtier pour un transport et une maniabilité plus aisé. Les capacités de ces appareils restent limitées devant celles d’appareils de type reflex, bien que certains compacts dits "experts" arrivent à les rattraper.
Continu -  réglage de l’autofocus (AF) permettant de conserver une mise au point constante jusqu’au déclenchement de l’obturateur. Cette technique de mise au point est principalement utilisée pour les sujets en mouvement, lorsque l’on ne peut verrouiller l’objectif sur la mise au point initiale, du fait du déplacement du sujet (ou du photographe).
Contre-jour -  technique photographique consistant à placer la source lumineuse derrière le sujet et face à l’appareil photo.
Crop -  terme anglais. Voir "Recadrage".
Declencheur -  mécanisme permettant le contrôle de l’ouverture et de la fermeture du diaphragme.
Declencheur souple -  dispositif mécanique (ou électrique) permettant de commander à distance le déclenchement de l’appareil photo. Il permet de réduire les risques de vibrations lors de l’utilisation d’un pied pendant des prises de vues à pose lente. De plus il permet un contrôle manuel l’ouverture et de la fermeture du diaphragme pour les poses très longues. Ce type de dispositif est remplacé, sur certains reflex numériques, par une télécommande sans fil.
Definition -  la qualité d’une image s’exprime en terme de définition ou de résolution. Cette donnée nous permet d’apprécier le niveau de détail de la photographie ou la qualité d’image qu’un appareil est susceptible de restituer.
Depth of Field -  (DoF). Voir "Profondeur de champ".
Diaphragme -  une des pièces maîtresses de l’appareil photo. Les lamelles qui le composent permettent de lui conférer une ouverture plus ou moins importante. En fait, une modification d’une valeur de diaphragme permet de doubler ou de réduire de moitié la quantité de lumière fournie au capteur ou au film (par unité de temps).
Diaphragmer -  agir sur l’ouverture du diaphragme. Cette opération consiste à diminuer l’ouverture du diaphragme, donc a restreindre la quantité de lumière fournie au capteur (ou au film).
Diffuseur -  correspond à toute matière susceptible de disperser la lumière qui la traverse. Un diffuseur permet donc idéalement d’adoucir la lumière fournie en la rendant moins directionnelle.
DIN -  ancienne norme allemande de sensibilité. équivalant de la norme ASA américaine. Voir "ASA".
Dioptrie -  mesure optique renseignant sur la vergence d’une lentille. Elle correspond à l’inverse de la distance focale mesurée en mètres. Les dioptries sont essentiellement utilisées pour caractériser les bonnettes d’approche macro et les lentilles des viseurs dans les appareils.
Distance focale -  il s’agit de la distance, exprimée en millimètres, qui sépare le centre optique d’un objectif et son plan focal. En règle générale on utilise la distance focale pour caractériser l’agrandissement et l’angle de vue proposés par un objectif ou par la position d’un zoom.
Distance hyperfocale -  cette mesure correspond, pour une ouverture et une longueur focale donnée, à la distance minimale de mise au point permettant d’obtenir une profondeur de champ maximale sur la scène photographiée. Lors de la prise de vue, la profondeur de champ s’étend alors de la moitié de cette distance jusqu’à l’infini.
Distorsion en barillet -  défaut du à l'objectif et qui donne à la photo un effet de sphérisation. on le remarque sur les grand et très grand angle principalement.
Distortion en barillet -  il s’agit là d’une aberration due à l’objectif. Cette distorsion à pour effet de courber vers l’intérieur les lignes droites situées sur le bord de l’image, donnant à cette dernière une forme de tonneau.
Distortion en coussinet -  à l’inverse de la distorsion en barillet, cette aberration due à l’objectif provoque une incurvation vers l’intérieur des lignes parallèles situées sur les bords de l’image.
DPI -  (Dots Per Inch). Il s’agit du rapport entre le nombre de pixels et la surface : 300 dpi vaut 300 points sur un pouce, soit sur 2,54 cm. Une image de 300 dpi sera donc de meilleure qualité qu’une image de 200 dpi, car les points seront plus rapprochés. C’est également l’unité de référence de la résolution photo. La résolution maximale perceptible à l’œil nu est de 300 dpi, il n’est donc pas nécessaire d’aller au-delà, la qualité n’en paraîtra pas améliorée.
Effet de zoom -  utilisé pour donner une impression de vitesse, on réalise cet effet en modifiant la valeur du zoom pendant la prise de vue, c'est-à-dire pendant l’exposition, lors d’une photographie centrée sur un sujet fixe.
EXIF -  (Exchangeable Image File). Il s’agit des informations enregistrées par la quasi-totalité des appareils numériques et incluses dans le fichier image. Ces données sont en quelque sorte la « carte d’identité » de la photographie, elle renseignent sur l’heure et la date de prise de vue et tous les éléments caractéristiques de l'image tels que la focale utilisée, la vitesse, les ISO choisies mais également l’ouverture, l’exposition et bien d’autres informations.
Exposition -  quantité de lumière reçue par le capteur (ou par le film) lors de la prise de vue pour créer une image.
Exposition manuelle -  mode de prise de vue permettant à l’utilisateur de régler lui-même les paramètres d’ouverture et le vitesse d’obturation.
F stop -  (pas d’équivalent français). « F » désigne le nombre de stop diaphragme lors de l’ouverture. On parle alors de f/2,8, f/5.6, de f/22 etc…
Filé dynamique -  voir "Flou de filé". Le filé dynamique suit le mouvement du sujet pour que l'arrière plan se détache en filé.
Filé statique -  voir "Flou de filé". Le filé statique est utilisé en paysage, sur l'eau la plupart du temps, pour que le sujet devienne flou et le décor net.
Fill-in -  (light ou lumière) technique consistant à déboucher un premier-plan en contre-jour avec une flash ou une source de lumière.
Filtre gris neutre -  (ou ND pour Neutral Density). L’utilisation d’un tel filtre permet au photographe de s’autoriser une pose longue sans risquer la surexposition. La netteté peut être renforcée sans risquer de brûler les zones claires de l’image.
Filtre infrarouge -  (ou IR pour Infra Red). Filtre sensible aux rayons infra rouge de la scène photographie, ils permettent d’obtenir un effet bien spécifique sur les photos.
Filtre polarisant -  ce filtre ne laisse passer les rayons lumineux que sur un seul plan. Il permet de réduire les reflets indésirables sur des surfaces telles que métal, glace, eau… mais également de renforcer les tons bleu, vert et rouges, présentes dans l’image. Il existe sous format dit "circulaire" permettant l’orientation des rayons afin d’obtenir le meilleur effet.
Filtre UV -  ce filtre à pour effet de bloquer les rayonnements ultraviolets. Il s’avère très utile en montagne comme en bord de mer pour absorber ces rayonnements disgracieux et apporter plus de clarté à l’image.
Filtres -  ce sont des accessoires translucides et/ou transparents. Placés généralement en bout de l’objectif, ils permettent de créer des effets dès la prise de vue. Les filtres les plus courant sont les filtres dits Gris Neutre, infrarouge (IR), Polarisant et UV.
Fish-eye -  littéralement « œil de poisson »… est un objectif très grand angle allant jusqu'à 180° et déformant l'image en lui donnant un aspect délibérément "rond".
Flash annulaire -  c’est un système de flash circulaire, fixé à l’avant de l’objectif, qui éclaire un sujet photographié en gros plan sur tous les angles à la fois.
Flash indirect -  dans cette technique d’éclairage au flash, la source lumineuse est sciemment orientée vers une surface réfléchissante (mur, réflecteur..) pour que la l’ambiance lumineuse soit diffuse et adoucie.
Flashmètre -  voir "Posemètre". Ils sont spécialisés dans la mesure des éclairs. Il permet de cumuler les illuminations. Aujourd'hui plusieurs modèles combinent posemètre et flashmètre.
Flou de bougé -  c’est un brouillage de l’image dû à un mouvement de l’appareil pendant la prise de vue, dû aux tremblements du photographe . Pour palier à ceci on peut stabiliser l’appareil (trépied, sac de grains etc..) ou choisir une vitesse d’obturation élevée. La stabilisation des objectifs récents permet d'absorber en partie ce problème.
Flou de filé -  c'est un effet photographique consistant à baisser sa vitesse d'obturation pour faire apparaitre le mouvement de l'appareil ou du sujet.
Focale fixe -  objectif à focale invariable. On les utilise (dans le cas des grand angles fixes) pour leur luminosité parfois remarquable (30mm ouvrant à f1.8 par exemple). Leur qualité optique est généralement supérieure aux zoom.
Format de fichier -  c'est une méthode d'écriture et de stockage numérique. Ainsi l'enregistrement des photos numériques utilise plusieurs formats de fichiers tel que le JPEG, RAW ou TIFF (et bien d'autres). A l'aide de logiciels, on peut convertir ces photos en d'autres formats ou lire directement les images à l'écran.
Full Frame -  (FF). Voir "Plein format".
Grain -  il résulte d’une réaction chimique lors du développement des images en argentique. Composé de petits amas d’halogénure d’argent (plus ou moins gros selon la sensibilité du film et l’agrandissement du cliché) il est parfois souhaité pour donner une certaine texture à la photographie.
Grand angle -  un objectif grand angle est un objectif à courte focale donc de courte distance. Il peut avoir plusieurs usages mais il est surtout utilisé pour les panoramas car il permet un large cadrage. On peut dire que les objectifs grand angle sont inférieurs à 35-40mm environ, un peu au-dessus de l'angle de la perception humaine. La prise de photo avec un objectif grand angle aura tendance à éloigner les différents plans qui composent la photo.
HDR -  (High DYnamic Range) ou Imagerie à grande gamme dynamique. Le HDR regroupe un ensemble de techniques numériques permettant d'obtenir une grande plage dynamique dans une image. Son intérêt est de pouvoir représenter ou de mémoriser de nombreux niveaux d'intensité lumineuse dans une image. Cette technique s'effectue en permettant d'attribuer plus de valeurs à un même pixel.
High-key -  effet d’image dans lequel les teintes claires sont dominantes, en légère surexposition (par opposition au Low-Key).
Hyperfocale -  c'est la distance la plus courte à laquelle un sujet sera net lorsque la mise au point est réalisée sur l'infini. Ce réglage étalonné de l'objectif est apprécié en reportage ou lorsque l'on veut des compositions avec les différents plans nets.
Incident light -  voir "lumière incidente".
ISO -  anciennement ASA, l’ISO (International Standard Organization) caractérise la sensibilité du film (ou du capteur) à la lumière. Plus la sensibilité est faible, moins le film sera sensible à la lumière (et inversement) . Cela peut permettre, par exemple, d’effectuer des photographies en ambiance sombre (à 1600 ISO par exemple) sans pour autant nécessiter de temps de pose trop élevé. Attention, le « bruit » à également tendance à augmenter proportionnellement à la valeur ISO.
LAB -  il s’agit d’un espace colorimétrique utilisé pour l’enregistrement et le travail des images numériques. Les 3 composantes de cet espace sont la couche L (luminance) et les canaux de couleur A (de vert à rouge) et B (de bleu à jaune). En toute rigueur, le travail sur la couche L est souvent utilisé comme base pour le travail de photographies en noir et blanc.
Low-Key -  effet d’image dans lequel les teintes sombres sont dominantes, en légère sous-exposition (par opposition au High-Key)
lumière incidente -  lumière éclairant un objet ou une surface.
Lumière indirecte -  lumière utilisée pour éclairer un sujet par réflexion de la source lumineuse sur de grandes surfaces, murs, plafonds, ...
Macro -  abréviation. Voir "Macrophotographie".
Macrophotographie -  technique consistant à prendre en photo un sujet de taille réduite en se plaçant à faible distance de ce dernier. En règle générale, on qualifie de « macro » tout cliché représentant le sujet avec un grossissement proche de la taille réelle (rapport de 1/1) voir plus.
Mesure matricielle -  mesure d’évaluation de la mise au point disponible sur certains appareils numériques. L’exposition est calculée automatiquement en fonction de plusieurs zones de la scène et composée à des données pré-enregistrées dans l’appareil. Elle propose une exposition plus ou moins pertinente de l'ensemble de l'image.
Mesure partielle -  la zone de mesure d’exposition est réduite au centre de l’image. Ce mode de mesure est quelque peut semblable à la mesure spot, à ceci près que la surface de mesure est plus étendue.
Mesure spot -  aussi appelée mesure sélective, la mesure est effectuée sur un seul point situé au centre de l’image.
Mesure TTL -  mesure de l'exposition effectuée à travers l'objectif (TTL = Through The Lens, terme anglais signifiant à travers l'objectif).
Mise au point -  (MAP). En manuel ou en automatique (autofocus), la mise au point permet de définir la zone de netteté de la photo que vous prenez, elle est plus ou moins importante en fonction de la profondeur de champ.
Mise au point continue -  technique utilisée pour effectuer la mise au point sur un sujet en mouvement. La mise au point est adaptée sans interruption sur le sujet suivi par l'appareil photo, et cela jusqu’au déclenchement.
Mise au point différentielle -  dans ce cas, la mise au point permet de jouer sur la profondeur de champs afin d’avoir un seul élément de l’image parfaitement net et, à l’inverse, que les autres le soient le moins possible. Voir également "Bokeh".
Mise au point préalable -  autre technique appliquée aux sujets en mouvement. Elle consiste à faire la mise point à l’endroit précis où le sujet se trouvera au moment de la prise de vue. Difficile à mettre en œuvre, cette technique nécessite une anticipation de la trajectoire du sujet et de bons réflexes pour déclencher au bon moment.
Monochrome -  mode colorimétrique utilisant une seule couleur. Ce mode regroupe essentiellement le noir et blanc, le sépia, etc… Dans ce style de cliché le blanc n'est pas considéré comme un couleur étant donné qu’il s’agit du papier de fond.
Monopode -  "mono" un seul, "pode" pied ... comme son nom l'indique, un monopode est un pied simple servant à reposer son appareil afin d'être plus stable. Le monopode est moins stable qu'un trépied mais plus facile à manier et surtout rapide à installer, on l’utilise surtout pour stabiliser les téléobjectifs de grande taille.
NEF -  (Nikon Electronic Format). Equivalent du RAW chez le constructeur Nikon. Voir "RAW".
Nombre d'ouverture. -  Cette valeur nous informe sur l’ouverture du diaphragme. Mathématiquement parlant, cette valeur désigne la longueur focale de l’objectif divisée par le diamètre de l’ouverture… Mais concrètement, on retiendra que plus le diamètre nombre d’ouverture est important, plus le diaphragme est fermé, et donc la quantité de lumière à laquelle est exposée le film (ou le capteur) est moindre. En complément voir "F stop".
Nombre guide -  (NG). Il désigne la portée (ou l’équivalent puissance) d’un film pour une sensibilité établie (en général, on exprime le NG en mètres pour un film de sensibilité 100 ISO, et on le note : « Xm / ISO 100 »… où X désigne la distance, en mètres, où porte le flash). Idéalement on peut calculer l’ouverture correspondante à l’exposition au flash en divisant le NG par la distance qui nous sépare du sujet (toujours en mètres).
Objectif photographique -  système optique convergent formé de plusieurs lentilles, donnant des images réelles sur la surface sensible de l'appareil photographique. Un objectif se caractérise par sa distance focale, son ouverture relative, son angle de champ (définissant le format maximum avec lequel il est utilisable).
Obturateur -  système mécanique permettant de contrôler la durée d'exposition du film ou capteur dans le cas d'appareil photo numérique.
Panoramique -  format de photo sur la longueur. Permet d'obtenir une photo avec un grand champ de vision (180° par exemple, ou plus). Certain appareils ont un mode panoramique, il est également possible d'en faire à partir de plusieurs photos mises bout à bout. On peut également recadrer une photo "standard" dans les proportions adéquates pour obtenir un petit panoramique.
Parapluie -  nom communément donné aux réflecteurs / diffuseurs en forme de parapluie que l’on fixe à un pied dans les studios. Ils servent à diffuser la lumière de façon plus homogène et douce sur une grande partie de la scène.
Pare-soleil -  accessoire se fixant devant l'objectif afin d'éviter les reflets du soleil lors de la prise de vue. Attention, le pare-soleil doit être conçus spécialement pour l’objectif avec lequel il est utilisé. Ainsi la plupart des téléobjectifs seront équipé d’un pare-soleil tubulaire alors que les grands-angles seront utilisés avec un pare-soleil en forme de tulipe.
PDC -  abréviation. Voir "Profondeur de champ".
Pied -  support pour appareil photo. Voir "Monopode" ou "Trépied".
Pixelliser -  on dit d’une image qu’elle est « pixellisée » lorsque les pixels qui la composent sont trop grossièrement apparent sous forme de carrés de couleur. Ceci est en général dû à un agrandissement trop important de la photo par rapport à sa taille d’origine, ou tout simplement à une résolution insuffisante lors de la prise de vue.
Plein format -  taille de capteur numérique. Correspond aux dimensions des films argentiques 120mm (24x36).
Posemètre -  il s’agit d’un instrument permettant de mesurer l’intensité d’illumination d’une scène pour en déterminer l’exposition.
PPP -  (Point par Pouce). Voir DPI.
Priorité ouverture -  mode de prise de vue accessible sur les reflex, et certains appareils (compact ou bridge). Ce mode semi-automatique laisse à l’utilisateur le choix de l’exposition qu’il veut accorder à sa scène, l’appareil calculant automatiquement la vitesse d’obturation correspondante en fonction de la luminosité ambiante.
Priorité vitesse. -  Ce mode semi-automatique laisse à l’utilisateur libre choix de la vitesse d’exposition. L’appareil calcule alors l’ouverture optimale pour la prise de vue en fonction de la luminosité de la scène.
Profondeur de champ -  cette mesure détermine l’étendue de l’image sur laquelle la netteté est optimale, c'est-à-dire du point net le plus proche au plus éloigné. Cette PdC peut varier de quelques millimètres en macro à plusieurs kilomètres dans certains clichés paysagers. La Profondeur de Champ dépend de l’ouverture choisie, de la vitesse d’obturation utilisée ainsi que de la distance de mise au point.
Programme -  (P). Mode automatique (à l’inverse des modes semi-automatiques : priorité vitesse et ouverture) dans lequel l’appareil détermine lui-même l’exposition de la scène.
Rapport de grossissement -  rapport entre la focale la plus courte et la plus longue proposée par un objectif type zoom. Par exemple, un 28-80 à un rapport de grossissement de 2.85/1 alors qu’un 8-80mm aura un rapport de grossissement de 10/1 soit 10x.
RAW -  (de l’anglais « brut »). Format de fichier haute résolution non comprimé et non traité (à l’inverse du jpg), généré par certains appareils photo numérique.
Recadrage -  Il s’agit là d’une opération de suppression des parties indésirables d’une photo, situés sur les bords de celle-ci.
Reflex -  type d’appareil (par opposition à Compact et à Bridge) où l’image vue dans le viseur correspond (au moins à 95%) à l’image réellement enregistrée sur le film ou le capteur grâce à un miroir pivotant qui reflète l’image dans le viseur. Ce miroir bascule au moment de la prise du vue, laissant ainsi la lumière imprégner le film (ou le capteur).
Règle des tiers -  une des « règles de bases » de la photographie. Selon cette règle, les éléments clés de la photographie doivent être excentrés pour être placés à l’intersection de lignes imaginaires divisant l’image en tiers, tant verticalement qu’horizontalement.
Resolution -  (en photographie). Il s’agit de la capacité d’un dispositif d’enregistrement d’image à emmagasiner (et restituer) les détails d’une scène. Cette résolution s’exprime aujourd’hui, pour les appareils numériques, en Méga Pixels. Voir "Définition".
Retardateur -  fonction qui permet de retarder la prise de la photo. C'est à dire qu'il y aura un temps d'attente (variable et au choix de l’utilisateur) entre le moment ou l'on appuie sur le déclencheur et le moment ou la photo sera prise (idéal pour les autoportraits ou les photos de groupes, quand le photographe désire être sur le cliché).
Rétro éclairage -  matériel utilisant un éclairage de l'intérieur, rétro éclairé. C'est parfois le cas des écrans à cristaux liquides.
Rotule -  une rotule s’adapte sur un pied (monopode ou trépied) et permettant le mouvement de l’appareil sur plusieurs plans à la fois.
RVB -  Rouge Vert Bleu (ou RGB en anglais « Red Green Blue »). Mode colorimétrique en 3 couleurs (trichromie). Composé des 3 couleurs primaires, ce mode fonctionne en synthèse additive : l'addition de ces 3 couleurs donne du blanc et les autres couleurs associées donnent les différentes variantes existantes. Ainsi rouge + vert = jaune, vert + bleu = cyan, ... Ce mode colorimétrique est utilisé en photographie, en cinéma ou pour le web.
Solarisation -  également appelé "effet Sabattier". Il s’agit d’une inversion des couleurs dues à une exposition du film à la lumière lors du développement du cliché, produisant une image à mi-chemin entre un positif et un négatif. Ce phénomène se produit dans le cas de clichés argentiques mais peut être réalisé par manipulation numérique des images.
Synchronisation du flash -  cette synchronisation permet de faire coïncider de façon quasi-parfaite l’ouverture maximale du diaphragme choisi avec le pic de puissance maximum de l’éclair de flash. L’éclairage est alors optimum.
Synchronisation sur le 2° rideau -  disponible sur des appareils relativement évolués. Le flash est ici synchronisé au moment où l’obturateur est sur le point de se refermer, ce sont donc les derniers instants de la scène qui sont figés par le flash. On utilise généralement cette technique pour accentuer un effet de mouvement.
Téléconvertisseur -  (TC). Accessoire, placé entre le boîtier et l’objectif, permet d’augmenter la distance d’un objectif. Il existe par exemple des téléconvertisseurs 2x (ou « doubleurs de focale ») capables de doubler la distance focale d’un objectif donné. Ainsi un 300mm devient un 600mm, pratique lorsque l’on ne peut pas approcher son sujet sans risquer de l’effrayer.
Téléobjectif -  il s’agit d’un objectif à longue focale, donc un angle de vision étroit, et permettant de rapprocher considérablement le sujet en permettant un cadrage beaucoup plus serré malgré la distance. On nomme « téléobjectif » des matériels proposant des focales généralement supérieures à 90mm.
Température de couleur -  elle est exprimée en degrés Kelvin. Certains appareils sophistiqués détectent ces variations de température pour ajuster au mieux leur système de balance des blancs. La lumière du jour est à 5500° Kelvin.
Tiers -  voir "Règle des tiers".
Toile de fond -  arrière-plan, composé d'un tissu ou de papier, utilisé généralement en studio.
Trépied -  support à 3 pieds permettant de stabiliser l'appareil photo ainsi d'éviter le flou de bougé pendant les poses longues notamment. Accessoire indispensable pour les photos de nuit par exemple. Pour plus d’amplitude de mouvement, un trépied peut parfois être équipé d’une rotule.
Tripod -  terme anglais. Voir "Trépied".
TTL -  voir "Mesure TTL".
Tube allonge -  voir Bague allonge.
TV -  (Time Value). Voir "Priorité vitesse".
Ultra grand angle -  (ou UGA). Voir grand angle. Les objectifs ultra grand angle sont inférieurs à 17-24mm environ.
Vignettage -  défaut d’un objectif repérable au noircissement des angles des photos obtenues. Cette anomalie est principalement due à un angle de couverture insuffisant de l’objectif sur le capteur.
Vitesse d'obturation -  correspond au temps pendant lequel l'obturateur reste ouvert, afin de permettre le passage de la lumière jusqu'à l'émulsion du film ou au capteur. La vitesse d'obturation varie beaucoup selon le type d'appareil. Sur les appareils professionnels il peut varier de 1/8000e de seconde à plusieurs minutes.
White balance -  voir Balance des blancs.
Zoom -  objectif complexe qui, grâce à un groupe de lentilles mobiles, dispose d'une focale variable entre deux valeurs limites. Il permet le plus souvent de passer du plan large au plan rapproché (70-300mm) ou du grand-angle au plan rapproché (28-80mm).
Zoom numérique -  permet par interpolation de simuler un zoom optique. En général, la qualité de l'image se dégrade lorsque l'on zoom trop. Souvent, le fait de zoomer nécessite au système d'effectuer à nouveau une mise au point.
Zoom optique -  contrairement au zoom numérique, il offre la possibilité d'agrandissement du sujet sans détériorer l'image obtenue. Tout agrandissement réalisé permet de garder la netteté effectuée précédemment. Voir "Zoom".
Zooming -  voir Effet de Zoom.

Commentaires

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.