Focus sur : La photo abstraite

Une nouvelle édition de La boite à photos, c’est toujours un grand événement : plusieurs blogueurs, plusieurs idées, mais surtout une même volonté, celle de vous faire découvrir, progresser et tout simplement aimer la photographie ! Découvrez à partir d’aujourd’hui la 8ème édition de la boite à photos sur le thème de la photographie abstraite. Cette nouvelle édition est hébergée par le blog Auxois nature que je vous recommande fortement si vous aimez la photo animalière !

Grande nouveauté, la boite à photos est également disponible sur mobiles Android et iPhone avec notre nouvelle application concoctée par GoodBarber. Elle vous permettra de consulter les anciens et nouveaux articles de tous les blogueurs participants, tous réunis en une seule application. Comment faire ? Il n’y a qu’a cliquer sur ce lien : Goodbarber.com: Showcase – La Boite a Photos

La boite à photos

Je profite donc de cette édition de la boite à photos pour vous présenter une toute nouvelle série d’articles nommée  » Focus sur … » qui viendra compléter vos connaissances, ou attiser votre curiosité sur les grands genres de la photographie. Photographie de mariage, photographie humaniste, photographie animalière, urbex, lightpainting, strobist … J’essaierai à travers ces articles de vous apporter les informations nécessaires à la compréhension de ces courants et pratiques photographiques. Commençons tout de suite avec la photographie abstraite !

Histoire de la photographie abstraite

La photographie abstraite évite tout élément de représentation en rejetant le fait que quelque chose soit identifiable sur la photographie. En ce sens, c’est la photo qui en plus d’être le support, devient elle même l’objet dans le processus de création. Elle est définie de la manière suivante dans l’Oxford English Dictionary, dictionnaire de référence de la langue anglaise : « Qui relate ou dénote un art qui ne tente pas de représenter une réalité extérieure, mais recherche plutôt à exister à travers des effets en utilisant des formes, couleurs et textures ». C’est donc une forme d’art sans composant reconnaissable ou symbolisme, qui dépend uniquement de son créateur. La photographie abstraite révèle ainsi la pure beauté des formes et couleurs visant à créer des émotions chez le spectateur.

100213-inked-87

Bien que l’on ait découvert des photos abstraites dès le début du 19ème siècle, ce courant photographique n’a pas été pratiqué en tant que tel avant le début du 20 ème siècle. La photographie abstraite a bien évidemment suivi le courant de l’art abstrait en général, ceci en réponse à la photo réaliste implantée depuis des décennies, principalement à des fins documentaires.

La première exposition de photographies abstraites en tant que telles date de 1914, avec les photographies des formes symétriques dans la nature d’Erwin Quedenfeldt. Cependant c’est Alvin Langdon Coburn qui sera considéré comme le père de la photographie abstraite en étant le premier à avoir utilisé ce terme dans un essai datant de 1916 « The Future of Pictorial Photography », dans lequel il suggère aux photographes d’exposer leurs travaux en tant que révélateurs des formes et structures, plutôt que d’être de simples références à quelque chose de pré-existant.

2man-ray-rayogramme

Man Ray – rayogramme

Que ce soient les photogrammes de Man Ray,  ou les expérimentations telles que la solarisation, la double exposition ou encore le photomontage, tout ces procédés ont collaboré à l’expansion de la photographie abstraite dans la première moitié du 20ème siècle. Dans la seconde moitié du 20ème siècle, les nouvelles approches de la photographie, ainsi que le développement de la technologie, augmenteront largement les possibilités dans la création d’images abstraites.

Dans les années 50, Otto Steinert qui à dirigé le groupe « fotoform » contribuera fortement au développement de la photographie avant-gardiste de l’Allemagne de l’ouest en explorant le potentiel créatif de la photographie abstraite. Steinert à ainsi influencé toute une génération avec l’idée d’exploiter un objet jusqu’à en extraire l’essence même qui le constitue.

A partir de 1960 de nouvelles approchent vont venir attiser la curiosité,  comme la photographie générative de Gottfried Jäger, les luminogrammes de Kilian Breier ou encore les chemigrammes de Pierre Cordier. Enfin à partir des années 70 c’est la technologie numérique qui apportera de nouvelles étendues à la création abstraite, tandis que de nouvelles technologies comme la résonance magnétique ou le microscope offriront une toute nouvelle dimension à la photographie.

La photographie abstraite contemporaine

Formes, textures, structures et lignes
Les premières choses que vous pouvez rechercher en photographie sont les lignes et motifs d’un objet. Regardez attentivement votre sujet et recherchez les formes récurrentes, ou dessins, et utilisez les à votre avantage. Jouez avec la symétrie, les lignes, les angles, mais n’oubliez pas l’éclairage et la profondeur de champ pour autant, ils vous permettront d’apporter une autre dimension à votre sujet.

La forme elle même peut vous amener à réaliser des images abstraites selon l’angle et l’approche que vous aurez lors de votre prise de vue. Courbes et arêtes donneront du mouvement à vos créations.

Les échappés de la verticale - Richard Vantielcke

Richard Vantielcke – Les échappés de la verticale

Couleurs
La couleur est certainement l’élément le plus fort dans une image abstraite. Elle correspond immédiatement à un sentiment, et le choix que vous ferez influera directement la perception du lecteur. Essayez de rendre les couleurs attractives, tout comme les peintres le font, en jouant sur leurs importance et leur placement dans votre cadrage.

Architecture
L’architecture permet de réaliser des photographies très intéressante, et de nombreux bâtiments modernes ont des structures aux designs atypiques. Couleurs, formes, emplacement : ce sont des mètres de béton, d’acier et de tôle qui sont offerts à vos yeux de photographe. Les anciens bâtiments ne sont pas moins intéressants avec leurs sculptures ou leurs rigidités, alors tirez avantage du fabuleux travail des architectes !

Macro
Une des techniques les plus efficaces dans la photo abstraite est certainement la macrophotographie. La plupart des sujets mettent en valeur une partie peu visible, voir invisible, d’un objet. Mais c’est cette extraction que le photographe aura pris soin de vous révéler à travers son point de vue.

200913-abstrait-2

Dans cet exemple, la simple grille d’aération d’un disque dur externe peut être mise en valeur par la macrophotographie, produisant ainsi une image constituée de lignes, de cercles et de couleurs. 

Flous
Une photo floue n’est pas nécessairement une photo ratée. La notion de netteté est généralement synonyme de réussite et de beauté. Cependant lorsqu’il est volontaire et maîtrisé, le flou peut être une vraie démarche dans la recherche photographique. Flou de bougé, de filé, mouvement, zooming, etc … Il existe de nombreuses manières d’altérer la réalité et ainsi créer de nouvelles images abstraites.

Trois questions à un expert

Pour nous éclairer sur l’importance de la photographie abstraite moderne, j’ai posé trois questions au photographe Philippe Litzler (son blog  à voir et à lire ici). Il est également rédacteur en chef du magazine France photographie, le magazine photo de la FPF (Fédération Photographique de France). A travers ce magazine, et sa propre pratique, il est régulièrement confronté à la création de l’abstrait, et à bien voulu nous apporter quelques réponses tirées de sa solide expérience.

Philippe, étant rédacteur en chef d’un magazine de photographie, quel est l’intérêt de la rédaction pour ce courant photographique, face aux autres thèmes plus représentatifs mais aussi bien plus représentés, tels que le portrait, l’animalier ou le reportage ?

La photographie abstraite m’intéresse beaucoup à titre personnel et je la pratiques également. Cependant les photographes FPF (adhérents de la Fédération Photographique de France) considèrent qu’une vraie photographie est représentative de la vie, ce qui – bien sûr – est loin d’être le cas. Donc la primeur de nos adhérents va à la photographie « réaliste »… Cependant une frange grandissante de nos lecteurs s’intéresse à la photo abstraite et la considère comme une forme artistique proche de la peinture. Nous avons déjà publié de telles images.

art dans la rue

Philippe Litzler – L’art est dans la rue

En tant que photographe, quels sont les points qui t’attirent dans une photographie abstraite ? Comment définirais-tu une photo abstraite réussie ?

Une photographie abstraite doit faire jouer les sensations et forcément le subconscient. Donc elle doit provoquer une émotion ! Une photo abstraite réussie n’a rien à voir avec un exercice sur Photoshop ou tout autre programme de post-traitement. Il faut que le photographe-artiste réalise une œuvre originale où la technique ne se voit pas et qui ne doit pas non plus ressembler à une peinture, une erreur que commettent tous les débutants.

Lorsqu’on parle de photographie abstraite, on parle d’anciennes techniques comme la solarisation et depuis l’avènement du numérique la photo-manipulation. A ton avis quel est l’avenir de la photographie abstraite ? Quelles sont les techniques qui te semblent novatrices ou attrayantes ?

Effectivement les anciennes technique (même le collodion ou la camera obscura) permettent d’obtenir de jolis effets artistiques. Il est cependant possible de ne plus partir d’une photographie existante mais d’un écran vierge, comme la toile blanche du peintre, et d’utiliser de nouveaux logiciels pour créer des œuvres originales (voir les travaux de Jean-Daniel Lemoine). Mais à mon avis, puisqu’il s’agit de création, seul l’artiste doit décider des outils à utiliser…. l’essentiel, c’est le résultat !

Voilà, vous savez maintenant ce qu’est la photographie abstraite. J’espère que cette introduction vous donnera envie de vous intéresser à ce courant photographique, et je vous rappelle aussi que toute cette semaine de nombreux photographes vous donneront de très bons conseils pour vous lancer dans la photographie abstraite. Comment se tenir au courant ? c’est très simple, abonnez vous à la page facebook de la boite à photos, mais également sur twitter sur le compte @LaBoiteAPhotos !

Bonne semaine à vous !

9 Commentaires

  1. marie

    05/11/2014
    Répondre

    j'aime beaucoup votre application

  2. Aymeric Gobert

    25/09/2013
    Répondre

    Bravo Julien pour cette entrée en matière qui fixe bien les bases de la photo abstraite.

    Aymeric

    • Julien B

      19/11/2013
      Répondre

      Merci l'ami !

  3. Laurence

    24/09/2013
    Répondre

    Merci Julien pour cette super introduction à la discipline ! En fait, il y a tant à dire ! Et je suis tout à fait d'accord avec tout ce que tu as dit, sauf peut-être sur un point que je nuancerais : la couleur. Selon moi, une photo abstraite peut parfaitement être en n&b.

    La photo que tu as mise en introduction est vraiment de toute beauté !

    • Julien B

      19/11/2013
      Répondre

      Mis tu es bien placée pour nuancer ! Il est vrai qu'une photo abstraite peut tout à fait être en noir et blanc, mais cela demande certainement plus d'effort dans la composition, ce qui ne sera certainement pas pour nous déplaire !

  4. Excellent billet qui constitue une excellente entrée en matière pour cette semaine de la Boite à Photos. J'ai appris des choses, j'en connais plus sur ce thème de la photographie abstraite qui commence, pour moi, à délivrer ses secrets !

    • Julien B

      19/11/2013
      Répondre

      Alors là, si en plus d'en apprendre aux lecteurs, j'en apprends encore à mes comparses de la boite à photos, je suis comblé ! ;-)

  5. Françoise

    23/09/2013
    Répondre

    Merci pour ce billet. Personnellement j'ai beaucoup appris surtout en ce qui concerne l'histoire et le développement de la photographie abstraite. et puis coup de coeur par ta photo abstraite. on ne pouvait pas mieux commencer le texte!

Vous souhaitez partager vos pensées ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires affichent *

Répondre à Aymeric Gobert Annuler