publié le 27 avril 2012 par Julien Bonjour dans Conseils, technique

Installer un simple studio chez soi peut être extrêmement bénéfique pour tout photographe inspiré. Que vous soyez un portraitiste professionnel ou un designer ayant besoin de photos de produits, un studio « maison » vous offre un endroit où travailler, expérimenter et apprendre de nouvelles techniques, ceci dans de bonnes conditions. Vous trouverez quelques conseils à prendre en compte lorsque vous créerez votre espace.

La pièce

La première chose à prendre en compte est bien évidemment l’espace dans lequel vous allez vous installer. Vous allez devoir vider le garage, ou convaincre votre femme (non je ne suis pas sexiste) de libérer la chambre d’amis qui ne sert que quatre fois par an.

Idéalement, vous voudrez une grande pièce qui vous permettrait d’y installer tout votre matériel, tout en ayant assez de place pour vous déplacer librement. Malheureusement, la réalité est bien différente, et votre maison ou votre appartement sont probablement déjà bien remplis sans studio. Vous devrez donc faire face à votre claustrophobie et vous adapter à l’environnement qui pourra être utilisé.

1723749566 035bb0296e z1 620x412 Installer un studio photo à la maison

Credit @ Steve Cherrier

Si vous le pouvez, choisissez une pièce dans laquelle vous pouvez contrôler la lumière qu’elle soit naturelle ou non, et ceci peu importe le moment de la journée. La lumière naturelle peut être super si votre pièce contient une fenêtre, mais vérifiez si vous pouvez l’obstruer de manière à ce que la lumière n’interfère pas en shooting avec votre éclairage artificiel.

Un point important est également de prévoir une pièce correctement isolée, surtout si vous y stockez du matériel en permanence. Je ne pense pas que le cabanon au fond du jardin soit suffisant pour protéger votre matériel pendant des heures a 30° l’été, ou à -10° l’hiver (-13° cet hiver chez moi) . De plus si vous prévoyez de faire une prise de vue pour des maillots de bains, dans un garage non chauffé au mois de décembre, soit réellement agréable, ni pour lui/elle ni pour vous.

Dernier point à étudier, et l’isolation phonique. Si vous ne faites que des produits ou natures mortes, n’importe quelle pièce fera l’affaire. Si vous souhaitez faire plus que de la photo, comme de la vidéo par exemple (ou tuer des gens comme Dexter) essayez de choisir une pièce éloignée d’appareils bruyants (machine à laver, fenêtre sur la cour d’un restaurant …). Vous pourrez alors vous tourner vers des solutions d’isolation.

Sinon il vous reste la possibilité de pousser les meubles du salon à chaque fois que vous avez besoin d’espace, mais croyez-moi cela ne durera pas longtemps.

Les fonds de studio

410183047 8aab220c8d z 620x413 Installer un studio photo à la maison

Credit @ koesbong

Tous les studios ont au minimum quelques fonds pour habiller l’arrière plan des photos. Cela peut être intéressant d’éviter les fonds clichés des anciens studios (mousseline en teintes de bleus par exemple) et préférez plutôt des fonds simples. Des couleurs unis bien entendu ou alors un fond à motif ou à texture restant discrets.

Les fonds peuvent être de plusieurs variétés tels que la mousseline (coton en réalité), velours, vinyle ou même simplement en papier. Les premiers prix sont bas, mais attendez vous a dépenser entre 80 et 200 euros pour des fonds intéressants et de qualité. Pour ma part j’ai commencé (et je continue d’ailleurs) avec les fonds « tupplur » venant d’une chaîne de magasin à connotation suédoise. Ils sont grands (plus de 2m de large), et vraiment pas cher. Pratique pour débuter.

2840239515 52de0cbff1 b 620x411 Installer un studio photo à la maison

Credit @ adamrhoades

N’oubliez pas non plus de penser à fixer votre fond. Vous pouvez soit les accrocher (punaiser/scotcher/agraffer …) soit les utiliser sur un support. Les plus bricoleurs d’entre vous pourront en fabriquer un (à voir chez Bokeh.fr par exemple) ou bien acheter un vrai support de fond. Mon support est composé de deux trépieds d’éclairage lestés par des poids, et une barre de fer (LA barre de fer) trouvée sur ebay. Au final pour 130 euros vous avez un fond et son support, pratique pas cher, à vous les premiers portraits.

L’éclairage

L’éclairage est certainement le point le plus compliqué, et coûteux à prendre en compte pour la mise en place de votre aire de jeu. Il y’a essentiellement deux types d’éclairage : Lumière continue et flash. La lumière continue est moins chère, mais elle chauffe énormément et n’est pas aussi malléable que les flashs. Avec un flash vous pouvez avoir énormément de puissance, une meilleure qualité de lumière (température) et une offre bien plus importante.

Le mieux est de commencer avec un kit de base, généralement composé de une à deux sources de lumière, associés à quelques modeleurs comme une boite à lumière, un parapluie et/ou un bol réflecteur. Cela vous reviendra à quelques centaines d’euros, mais ne négligez pas ce point. Sachez que ce budget peut vite dépasser les 2000 euros si vous optez pour du matériel de haute qualité (ainsi que de multiples accessoires).

4297687363 baa1edae35 b 620x412 Installer un studio photo à la maison

Credit @ christianyves

Deux ou trois flashs sont une bonne base de départ. Cela vous permettra d’obtenir d’excellents résultats dans la plupart des cas, peut importe le style de photographie que vous souhaitez réaliser. Et si le besoin s’en fait sentir, vous pourrez compléter votre équipement au fur et à mesure. Privilégiez les marques connues comme Elinchrom, Multiblitz, Profoto… Elles sont gages de qualité et de sécurité, et il serait dommage de mettre le feu à votre studio nouvellement installé.

Il existe également une troisième solution, pour les moins fortunés d’entre-vous qui consiste à utiliser plusieurs flashs cobras, ce que vous connaissez maintenant sous le terme de Strobist (ou strobisme en français). Le gros avantage réside dans sa mobilité, et son faible coût pour peu que vous travailliez totalement en manuel. Cependant les batteries se vident à une vitesse incroyable, les temps de recyclages sont longs et vous n’obtiendrez jamais la puissance d’un vrai flash de studio. Cependant c’est un bon départ pour apprendre à travailler en lumière artificielle.

Parapluies ou boites à lumière ?

En regardant les kits d’éclairages, vous vous êtes certainement demandés quel matériel choisir entre un parapluie et une softbox pour votre studio. Quel est le meilleur ? Il n’y a pas de réponse miracle à cette question. Chacun de ces accessoires a ses avantages et inconvénients, mais ils filtrent de manière équivalente la lumière : elle est plus douce, et les ombres sont moins marquées.

Les parapluies sont généralement moins chers et plus pratiques à transporter. Ceux argentés ou dorés réfléchissent la lumière, qui sera alors réfléchie sur votre sujet, agrandissant la zone éclairée, tout en perdant de sa puissance au passage. Les parapluies blancs vous permettront de diffuser la lumière de votre éclairage en étant pointés directement sur votre sujet. Dernière chose les parapluies sont bien plus rapides et pratiques à mettre en place que la plupart des softboxs.

421704046 1b8ae4043e b 620x413 Installer un studio photo à la maison

Credit @ Chris Lim

Les boîtes à lumière sont un peu plus chères, mais vous permettront de mieux contrôler la direction de la lumière. Elles sont parfaites lorsque vous photographiez un seul sujet, ou que vous travaillez dans de petits espaces. Elles produisent également moins de lumière parasite, celle-ci étant canalisée par la boite.

La plupart des professionnels aiment avoir quelques exemplaires des deux, pouvant ainsi répondre à toutes les contraintes de la photo. Mais si vous démarrez ou que vous avez un petit budget les parapluies feront parfaitement l’affaire.

Costumes et accessoires

Un point qui peut réellement jouer en votre faveur dans la réalisation d’un studio, est d’avoir quelques accessoires plus ou moins comiques pour agrémenter vos shootings. Se faire tirer le portrait peut être ennuyeux voir laborieux pour la plupart des gens et leur proposer quelque chose de décalé peut être une bonne idée pour détendre l’atmosphère.

Même le modèle le plus ennuyeux peut devenir intéressant avec des lunettes géantes ou une fausse moustache. Essayez d’avoir autant de possibilités que possibles : Une batte de baseball, un livre, de fausses lunettes, un costume années 70, des jouets pour les enfants…

41533393 2c9499274f b 620x361 Installer un studio photo à la maison

Credit @ Mr. Wright

Même si le but final de votre photo est une photo sérieuse, commencer avec quelques accessoires peut encourager votre sujet à se relaxer, vous obtiendrez ainsi des portraits bien plus efficaces.

Si vous avez de la place, vous pouvez également penser à acquérir d’autres accessoires comme des meubles, ou un peu de décoration facilement déplaçable de votre studio. Tout ce qui peut apporter des détails dans votre photographie est important tant pour l’image, que pour votre créativité en tant que photographe.

Les priorités

Il n’y a pas de limites à ce que vous pouvez apporter dans votre studio, mais avant de penser a installer un minibar et un écran plat, pensez aux choses dont vous avez absolument besoin, comme acheter un ou deux trépieds stables pour vos éclairages. Vous aurez également besoin de rallonges, et peut être bien un onduleur pour protéger tout votre équipement.

Si vous utilisez des flashs, investir dans un déclencheur sans fil peut être vraiment très pratique, vous permettant de vous déplacer librement dans l’espace. Enfin un tabouret ou un petit escabot vous permettra de prendre de la hauteur pour certaines prises de vue, ou tout simplement accrocher votre fond de studio, ainsi qu’un rideau pour les gens souhaitant se changer, et quelques petits miroirs pour le maquillage de dernière minute.

Le coût de cela peut bien évidemment gonfler à mesure que vous agrandissez votre liste de courses. Vous pouvez investir au fur et à mesure que votre budget le permet, de nombreux photographes mettent des années avant d’avoir un studio respectable et respecté. Soyez également conscients qu’investir dans un loisir ne vous rapportera pas d’argent, et si vous souhaitez réellement vous investir, la question de devenir professionnel va vite se poser à vous. En étant payé pour vos photos, ce que je vous souhaite en ces temps difficiles, vous pourrez récupérer votre mise de départ et réinvestir dans du nouveau matériel.

Un grand merci à Fabrice (www.instantsdunevie.fr blank Installer un studio photo à la maison pour la relecture et la correction de l’article.

Source

Participer 21 Comments

  1. Lorenzo ACCARDI

    5 juin 2013 at 09:48 — Répondre

    Personnellement j’ai une préférence pour les boites à lumiere plutôt que les parapluies… La lumiere est plus douce et plus belle mais c’est personnel.

  2. Pingback: 13-design.net – Photographie | La boite à photos : L’autoportrait

  3. Pingback: 13-Design | La neige ça craint : Que faire l’hiver quand on est photographe ?

  4. Pingback: 13-Design | I Soldier : L’autoportrait expliqué

  5. Fat's Freddy

    25 octobre 2012 at 22:26 — Répondre

    Super article, exactement ce qu’il me fallait pour m’encourager à faire mieux.
    Mais moindre frais reste cher et pourtant je suis déjà satisfait avec du vieux matos d’éclairage de scène fort gourmand en énergie. Manque juste un peu de plafond (210) . heureusement, j’ai assez de modèle pour m’améliorer.

  6. Pingback: Revue de web de la photo mai 2012

  7. Pingback: Les liens du mercredi #5

  8. hippocampe

    28 avril 2012 at 10:01 — Répondre

    …c’est toujours aussi intéressant …c’est avec plaisir que j’ai lu cet article….mais un « mini bar » est toujours agréable pour ceux qui son autour du photographe et servent de « pied photo » :mrgreen:

    • Julien B

      30 avril 2012 at 13:33 — Répondre

      Pieds photo ou piliers de bar ?? :mrgreen:

      En tout cas merci d’être passé par là Hippo c’est un plaisir !

  9. eiffair

    27 avril 2012 at 17:17 — Répondre

    Super article, exactement ce qu’il me fallait.
    Je le mets de côté bien au chaud, pour mes prochains investissements…

    • Julien B

      30 avril 2012 at 13:33 — Répondre

      Content que l’article puisse aider !

  10. Mystic

    27 avril 2012 at 15:53 — Répondre

    Merci beaucoup pour votre article, il va me permettre de mieux aménager mon salon pour en faire un studio :)

    • Julien B

      30 avril 2012 at 13:32 — Répondre

      ah bah non, tu ne vas pas me vouvoyer, je viens de prendre 10 ans :-) Merci en tout cas pour ton commentaire !

  11. Xavier

    27 avril 2012 at 10:50 — Répondre

    Super article continue c’est toujours un réel plaisir de te lire :) Merci pour ces informations.

  12. Nicolas

    27 avril 2012 at 10:11 — Répondre

    Une petite précision utile qui peu tout changer sur le choix d’une pièce, quand tu dis:

    « La lumière naturelle peut être super si votre pièce contient une fenêtre »

    Essayez toujours de privilégier une fenêtre orientée au nord afin d’avoir une lumière naturelle douce et agréable (type grande boite à lumière…), sinon le soleil pénétrant est plus que frustrant…

    • Julien B

      27 avril 2012 at 10:19 — Répondre

      Merci beaucoup pour ces précisions Nicolas, il est vrai que c’est une donnée à laquelle on ne pense pas et qui pourtant à toute son importance comme tu l’as si bien expliqué.

  13. Critidos

    27 avril 2012 at 09:02 — Répondre

    Dommage que tu n’aies pas mis de photo de ta propre installation (dans cet article du moins :) ).

    Sinon, très intéressant.

    Une remarque toutefois: il me semble que les parapluies viennent après les boites à lumière sur l’échelle de la douceur et diffusion de la lumière, ils ne sont pas tout à fait au même niveau.

    • Julien B

      27 avril 2012 at 10:17 — Répondre

      j’ai pensé a mettre une photo de mon « studio » mais le matos est en partie rangé pour être déplacé (à cause d’essais pour un projet en cours) et c’est un petit peu le bordel aussi :-p
      Pour la différence entre les boites à lumière et les parapluies, la lumière me semble plus diffuse, car elle est réfléchie une première fois dans la boite avec les panneaux argentés, et renvoyé déjà diffusée (double traitement) alors que les parapluies envoie uniquement la première réflexion, mais je dis peut être une connerie, j’en dis souvent. Dans les deux cas, les modèles haut de gamme permettent de rajouter un voile diffuseur, soit a l’intérieur du parapluie, soit de la boite, afin d’accentuer la diffusion.

  14. Olivier

    27 avril 2012 at 08:47 — Répondre

    Excellent article ! Pour moi qui réfléchissait depuis mon emménagement à la manière de transformer une pièce inoccupée en studio maison, c’est du pain béni. ;-)

    • Julien B

      27 avril 2012 at 10:12 — Répondre

      Content que cela puisse t’aider !

Laisser un commentaire

Haut ^