publié le 26 janvier 2012 par Julien Bonjour dans Conseils, technique

En novembre dernier, Darren Rowse du site digital photography school posait cette question simple à ces lecteurs : Qu’auriez vous aimez savoir avant de faire de la photographie ? L’idée m’a semblé intéressante. Vous rappelez-vous quand vous avez commencé la photo, le chemin que vous avez parcouru, les embûches que vous avez affronté, et peut être auriez vous pu les éviter avec quelques conseils simples. Voici donc une sélection des dix réponses qui me semble être une bonne base de départ pour tous les amateurs et débutants dans la photographie.

3876760709 dc7d43a592 o 10 vérités à connaitre avant de faire de la photoCredit @ Elyse Patten

1. “Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde” – Tonya Holsey

Voici une phrase importante. Vous pouvez essayer de plaire à tout le monde mais quel en est le but ? Votre public attend de vous quelque chose d’unique, de particulier, hors vous le savez comme moi, tout le monde n’a pas le même avis sur une idée, un livre, une peinture… une photo. Osez prendre parti, coller à votre vision des choses. Prenez pour exemple Oliviero Toscani, qui a très souvent été critiqué pour ses photos. Pour beaucoup de gens c’est un provocateur sans talent. Pour beaucoup d’autres c’est un génie. N’ayez pas peur de déplaire, au contraire affirmez vos choix.

2. “N’achetez pas un reflex avec un objectif en kit !” – Shari Schoeman

Préférez acheter un appareil photo nu, et un objectif à coté. Pourquoi ? car bien souvent l’objectif fournit avec votre reflex, est un objectif de base lambda, très souvent un 17-50mm qui n’est ni bon, ni mauvais, pas toujours très lumineux, et qui fera bien son travail mais rien de plus. Vous aurez meilleur temps de prendre un objectif de meilleur qualité à coté, ce qui ne vous coûtera pas forcément plus cher, mais dont la qualité et les caractéristiques vous permettront plus de recherche et de plaisir.

3. “N’ayez pas peur de faire de mauvaises photos” – John Ireland

Pratiquez, pratiquez, pratiquez ! La photographie est, comme tout loisir, tout sport, une activité qui doit se pratiquer régulièrement pour être améliorée. Vous apprenez de vos erreurs, décortiquez, comprenez, réessayez, jusqu’à obtenir une photo qui vous plait. Si vous avez des difficultés à comprendre pourquoi, n’hésitez pas à vous tourner vers les forums et les sites de débutants, qui vous apporterons bien souvent les conseils nécessaires pour améliorer vos clichés.

4. “Ne montrez pas les mauvaises photos. Prenez-en 300 mais n’en montrez qu’une.” – Matthew Rubel

Philippe Litzler, rédacteur en chef du magazine « France photographie » m’a également appris cela. Il ne sert à rien de montrer toutes vos photos, montrez uniquement celles que vous jugez bonne. Au lieu de montrer un nombre incalculable de photos se ressemblant toutes au final, une fois penché à droite, une fois à gauche, une fois au format carré …. sélectionnez celle que vous aimez par dessus toutes les autres. Même si elle n’est pas terrible (voir le point juste au dessus) les gens feront plus attention à votre photo et vous aiderons plus volontiers, que si vous leur demandez un avis sur 40 photos.

5. “Ne pensez pas que vous avez besoin du meilleur équipement. Vous avez seulement besoin d’inspiration et d’un but” – Julie Williams

Nous sommes beaucoup, moi le premier, à rêver de matériel de haute technologie, des derniers reflex de pointe. Il n’y a qu’a voir les sujets sur le Nikon D800 et le Canon 1DX qui se propagent sur la toile… Mais pourtant je connais des gens très bien qui font de superbes photos avec du matériel à moins de 500 euros. Beaucoup d’amateurs et passionnés qui bricolent des accessoires, et font des merveilles. Je vous mentirais en vous disant que les appareils photos de pros n’apportent rien, bien sûr que si, mais ce ne sont que des outils à votre création.

6. “Un objectif à focale fixe de 50mm f/1.8 va changer votre vie !” – Enrique Villarreal

Et c’est vrai. J’en ai déjà parlé ici, les objectifs à focales fixes sont de réels atouts pour ceux qui souhaitent progresser. Ils vous obligent à bouger, à réfléchir avant de déclencher. De plus le 50mm f/1.8 est un objectif lumineux, et abordable, offrant un flou de fond agréable, c’est un super outil pour améliorer sa photographie.

 10 vérités à connaitre avant de faire de la photoCredit @ PhotoPediaPhotos

7. “Emportez votre appareil photo avec vous, n’importe où. « Presque » tout le temps.” – Mike Smith

Est-ce que je dois en rajouter une couche ? c’est un Leitmotiv qui revient souvent ici. Parfois il faut se faire violence pour le prendre, surtout un gros reflex des familles, mais les images n’attendent pas que vous rentriez chez vous pour récupérer votre appareil photo. Parfois le scoop, l’image du siècle sont à votre portée de main, et la seule chose qui vous passe par la tête est « Merde, pourquoi j’ai pas pris mon appareil photo ! ».

8. “Vous ne pouvez pas tout réparer avec photoshop. Faites attention à l’arrière plan.” – Beverly Everson

Bien que photoshop soit de plus en plus efficace dans la retouche, si votre photo présente quelque chose de disgracieux dans le fond, ça va être dur de rattraper le coup. Imaginez faire un superbe portrait dans la rue, et quelqu’un vous fait remarquer qu’un chien fait caca derrière la personne que vous avez photographié… Comme on dit chez moi : La loose. Faites attention à tout lorsque vous déclenchez, ce n’est pas toujours évident, mais cela sauvera plus d’un cliché.

9. “Ce n’est pas parce que vous aimez la photographie que vous devez en faire votre MÉTIER. Si c’est votre passion ET que vous êtes prêt à y dédier corps et âmes, alors foncez !” – Tiffany Kay

Cette note de Tiffany m’est très importante à l’heure actuelle. Comme vous l’avez remarqué, je me suis lancé il y’a peu en tant que photographe pro. Ce n’est pas une chose simple, il faut démarcher les clients, faire de la paperasse, répondre a des commandes pas toujours sexy (heureusement je n’ai pas encore eu le cas), et s’accrocher. Alors si vous êtes prêt à ça foncez !

10. “Inspirez vous des autres photographes, de leur travail, mais ne copiez pas. Faites de vos photos le reflet de ce qui se cache au plus profond de vous.” – Céline Allano

Inspirez-vous de photographes historiques, Cartier-Bresson, Ronis, Rizzo, Adams …. et des contemporains. Créez-vous une culture visuelle, et pas forcément que dans la photographie. Le cinéma, la Bande-dessinée, beaucoup d’arts visuels ont une photographie intéressante, un travail de la lumière qui vous permettra d’améliorer vos techniques.

Et vous quel conseil auriez vous aimé connaitre plus tôt ?

source

Participer 9 Comments

  1. pictovore

    16 février 2012 at 17:09 — Répondre

    Moi mon conseil serait :

    Mais arrêtez de publier vos photographies sur Facebook quand vous pensez avoir une touche artistiques. Sur Facebook vous aurez que des feedback positifs ne gâchez pas votre apprentissage avec la facilité d’une page facebook du nom « Jean Jacques Photographie officiel »

    Je pense que je suis méchant !

  2. Pastelle

    27 janvier 2012 at 17:53 — Répondre

    Merci pour cette note et ces conseils vraiment plein d’intérêt.
    Le conseil 6 a effectivement changé ma vie.
    Et là je travaille sur le 1 !
    Mais je savoure tous les autres. Vraiment merci.

  3. Tazintosh

    26 janvier 2012 at 22:39 — Répondre

    Tous les points sont intéressants et vrais, mais je ne suis pas convaincu de leur « réunion », surtout sous le prétexte de « commencer en photographie ». :???:

    En effet, quand on commence (que l’on est donc débutant) je ne crois pas qu’il faille brûler les étapes. (Manquerait plus que dans la liste, ça dise de bosser en manuel lol). Par exemple :

    • Je suis totalement opposé au point #2. Déjà, ce serait peut-être « n’achetez pas un reflex ». Ensuite, oui oui, « achetez un reflex avec l’objectif en kit », parce qu’à vos débuts, la qualité n’a aucune importance. L’objectif de base est très largement satisfaisant et vous raterez bien des photos avant de percevoir le besoin de changer. D’autant que finalement, la photo pourrait ne pas vous plaire tant que ça ! Faut un peut remettre les choses dans leur contexte. Là pour moi, ce sont les propos d’un amateur avertis ou pro qui ne sait plus se représenter ce qu’il était ou qui ne sait pas enseigner dans le bon sens.

    • Point #3 –> CQFD
    • Point #5 : totale opposition argumentaire avec le point #2
    • Point #6 : ça dépend énormément du type de photo que l’on apprécie faire, je considère ce type d’objectif comme parti pris dans le portrait et la photo de vie urbaine etc. Les arguments bouger, réfléchir etc. possèdent autant de contre arguments tout aussi valables.

    Voilà, rapidement ;-)
    Toujours un merci pour tes articles cela dit !

    • Julien B

      27 janvier 2012 at 08:32 — Répondre

      Dans la liste initiale, il y’a un point qui indique de bosser tout en manuel, c’est un point, comme toi, avec lequel je suis en désaccord, pour celui qui commence la photographie.

      Sur les points 2-5 je dirais qu’il faut un juste milieu. Tu as raison sur le fait que l’objectif de base peut très bien répondre aux attentes d’un débutant. Mais pour celui qui veut progresser, il en trouvera vite les limites. De plus un bon objectif décote peu, ce qui est donc tout de même un avantage pour celui qui n’accroche pas avec la photographie et revend son matériel.

      Pour le point 6, je trouve quand même que le travaille avec une focale fixe est bon pour le cerveau, là où le zoom facilite la fainéantise (voir l’article Faites vous plaisir avec les objectifs standards). Mais c’est toujours un plaisir d’en débattre avec toi mon cher Taz !

      • Tazintosh

        27 janvier 2012 at 10:24 — Répondre

        Allez, juste un contre argument :
        • Alors que vous visitez la belle Bretagne et ses côtes, tu fais une photo de tes amis avec ta focale fixe au bord d’une falaise. Tu cadres trop serré, tu fais quoi, tu recules de dix pas ? ^^

        Franchement (rien contre toi bien sûr), mais j’en ai un peu marre que l’on considère la focale fixe comme plus représentative de La Photo. Comme si l’on n’était Photographe qu’avec une focale fixe, encore mieux un 50mm entre les mains !
        Je trouve cela totalement ridicule. Elle est où la différence entre un type qui a un 50 fixe, bouge pour son cadrage, déclenche et un autre qui a un zoom, tourne à 50mm pour son cadrage et déclenche ?
        Franchement, en quoi le mec qui a zoom a t’il moins réfléchi à son cadrage ? S’il l’a modifié justement, grâce à son zoom, c’est peut-être parce-qu’il a réfléchi… Mais comme il n’a pas fait cinq pas, c’est un fainéant ? Allons bon ! S’il est fainéant, vous êtes crétins ! ^^ Pendant ce temps, à devoir bouger, vous avez pu rater l’Instant aussi !
        Je comprends ce que tu veux dire bien sûr, en étant forcé de bouger pour cadrer, on peut découvrir un nouvel angle de prise de vue on est ainsi plus « alerte ». Encore faut-t-il prendre un autre chemin, parce-que si l’on bouge en ligne droite, quel mal à zoomer ou dézoomer ?
        D’ailleurs, tout est finalement propre à chacun, à sa volonté ou non de faire travailler son esprit. J’ai un 24-105L et je réfléchi sans cesse à mes cadrages, je bouge etc., mais en plus, j’ai le zoom. En un mot, j’ai l’avantage de pouvoir faire deux choses. Avec une focale fixe, je ne peux que bouger… Qui a le plus de flexibilité, de rapidité et de potentiel dans son travail ?
        Le résultat compte en photo…

        • Tazintosh

          27 janvier 2012 at 10:27 — Répondre

          Mais question esthétique, l’accès abordable à des objectifs à focale fixe lumineux est un atout de taille oui !

  4. Pingback: Photo tips | PIΞRRΞONΞΛ

  5. Pyrros

    26 janvier 2012 at 11:02 — Répondre

    Le point 9 est le meilleur …

    La phrase est très significative … et en tant qu’amateur éclairé il est possible de faire des photos en tant que « pro » de manière ponctuelle.

    • Julien B

      27 janvier 2012 at 08:26 — Répondre

      Il est vrai que beaucoup d’amateurs remplacent les pros à diverses occasions. J’ai du mal a être objectif sur ce point car en pleine transition amateur éclairé -> pro. Tant que le photographe est bon je dirais oui, même si cela pique le travail de pro qui galèrent de plus en plus face à cette concurrence déloyale. Si c’est juste une histoire d’argent car le « client » ne veut pas payer pour ses photos, alors là je dis non.

Laisser un commentaire

Haut ^