Play ball (portrait + diagramme)

6117606569_a8538fc83a_o
Ca faisait longtemps que je vous avait pas proposé un petit autoportrait. C’est chose réparée avec cette petite mise en scène « Chicago style » ! Je suis un ancien joueur de baseball (5 ou 6 ans je crois) et j’apprécie toujours autant ce sport, malheureusement peu médiatisé en France. J’ai toujours mon gant Louisville slugger bien que le cuir commence à être usé. Une amie m’a très sympathiquement ramené une chemise des White Sox, et quelque accessoires plus tard, le portrait est là.

Concernant la technique, voici quelques explications :

Lighting diagram

– De chaque coté, gauche et droite, se trouve des flashs Cactus KF36, éclairant à 1/2 de leurs puissances, à travers des parapluies blancs translucides.

– Au dessus de moi se trouve la Key Light (ou lumière principale) composé d’un flash KF36, éclairant à pleine puissance dans une softbox en hauteur, élevée grâce à un trépied girafe (c’est justement lui que j’essayais).

– Les 3 flashs sont déclenchés par des déclencheurs Cactus V4 et le boitier à les réglages suivants :

Vitesse : 1/250

Ouverture : f/10

Sensibilité : 100 ISO

– Le fond est un store tupplur Ikea.

– Enfin l’image a subi un traitement Dragan, pour renforcer les traits, et ajouter cet aspect « Bd », qui se voit surtout affiché en grande taille.

Voila, si toi aussi lecteur tu veux tenter ta chance, le setup et les explications sont à ta dispositions, il n’y a plus qu’à se lancer ! Rien n’est difficile dans ce setup, si ce n’est surélever la softbox. Les premiers essais que j’avais fait sans trépied girafe, mettaient en jeu , un planche de parquet flottant, une étagère et beaucoup de scotch. Le tout est d’avoir de l »idée.

4 Commentaires

  1. Bones

    09/09/2011
    Répondre

    Hey merci Squal, c'est vraiment sympa ! Je pense essayer d'en mettre un peu plus souvent, bien que cela soit chronophage.

    Pour le trépied girafe (boom stand en anglais pour tes recherches) j'ai acquis un pied Walimex entrée de gamme. Bon il est déjà à 80 euros, mais pour un entrée de gamme il est relativement solide, et le contre poids de 5Kg permet de faire tenir un flash de studio. Ici je l'ai mis par sécurité pour tenir un flash Cactus et la boite à lumière.

    Pas de snoot sur cette photo. En fait c'est la lumière parasite de la boite à lumière suspendu qui a créé ce halo. Comme tu peux le voir sur le diagramme, la softbox est un peu devant moi. C'est sa place exacte, et elle est légèrement incliné pour m'éclairer. Étant assez proche du fond, l'éclairage a tapé le fond, créant ce petit halo plus clair, et a été accentué avec le traitement.

    Voila tu sais tout ;-)

  2. squal

    09/09/2011
    Répondre

    Salut,
    Vraiment excellent!! j ai découvert ton blog par hasard et je rejoins l avis d art-is, tu gagne a être connu , ne serait ce que pour le partage de tes set up...
    Tu utilises quoi comme trépied girafe? Tu as songé au pied de micro?
    Et dans ton diagramme, tu n as pas oublié un snoot sur le background?

    Bravo et bonne continuation.

  3. Bones

    07/09/2011
    Répondre

    Hello l'ami, merci pour ton commentaire ! En réalité, le flash est peut être un peu plus a 90° mais pas complètement. Je dois être à la limite de l'angle d'incidence, puisque j'ai quelques photos déchets ou le reflet apparait. Parfois a quelques millimètres ça change tout avec les lunettes. Mais avoir la keylight en hauteur c'est le top ;-)

  4. art-is

    07/09/2011
    Répondre

    T'es pas vraiment gâté niveau commentaires pourtant ce portrait en mérite pas mal :)
    J'allais te demander le set-up et je vois ton article arriver, c'est énorme. T'as fais comment pour pas avoir de reflets sur les lunettes, vu que t'as un flash 2/3 face ?
    Congrats en tous cas !

Vous souhaitez partager vos pensées ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires affichent *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.