publié le 20 juillet 2011 par Julien Bonjour dans Rencontre

Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous présenter Steve. Cela fait maintenant 2 ans que je l’ai rencontré sur Bokeh.fr, et nous avons bien accroché car nous avons les mêmes goûts en termes de cinéma, série Tv, à peu près en musique (car je suis un peu plus violent quand même)… et en matière d’images. C’est donc à l’occasion d’un séjour éclair en Belgique, que j’ai proposé à Steve de me rejoindre à la mer du nord pour une rencontre sous le signe de la photographie.

5954107240 8b6ce20c6f o 620x413 2 jours à la mer du nord avec Steve Collin

Malgré une météo maussade, nous avons profité au maximum de la seule belle journée qui s’est offerte à nous. Quelques clichés de jour à Nieuwpoort, entre nuages, et soleil, rien de bien aisé pour faire des photos. Puis le soir nous sommes retournés à la plage pour profiter de la marrée basse au moment de l’heure bleue. L’heure bleue, pour les non initiés, est la période de temps entre le jour et la nuit où le ciel se remplit presque entièrement d’un bleu pâle plus foncé que le bleu ciel du jour (on dit aussi « entre chien et loup »). Cette teinte bleue se propage sur tout le paysage, offrant des couleurs des plus intéressantes. Pour les scientifiques, elle est causée par la diffusion Rayleigh, mais là je vous renvoie vers wikipedia.

 2 jours à la mer du nord avec Steve Collin

J’en ai profité pour demander à Steve quelques conseils sur sa technique de prise de vue, étant très à l’aise avec le hdr et les poses longues. Et oui l’avantage aussi pour moi de rencontrer d’autres photographes, et d’apprendre un peu de chacun, tout en vous faisant découvrir leurs travaux. Voici donc la petite interview de Steve :

- Steve peux tu te présenter ?
Je m’appelle Steve Collin, certains me connaissent peut-être sous le pseudonyme de « Coasterman ». Pseudonyme qui me vient d’une autre passion que sont les parcs d’attractions. J’ai 23 ans, je suis belge (avec un accent selon toi blank 2 jours à la mer du nord avec Steve Collin blank 2 jours à la mer du nord avec Steve Collin et je vis actuellement à Liège en Belgique.

- Tu entres en 3eme année de photographie, peux tu présenter ton école pour ceux qui seraient intéressés ?
Je viens en effet de terminer ma 2ème année option photographie à l’école supérieure des arts Saint-Luc Liège (http://www.saintluc-liege.be). Il s’agit d’une école où bon nombre de disciplines artistiques sont présentes : pub, graphisme, peinture, sculpture, etc...
C’est vraiment une école très sympa, les cours qui y sont donnés sont très intéressants. Les profs qui donnent cours sont connu dans le milieu photographique belge, voir mondial pour certains.

- D’où viens ta passion pour la photographie ?
Je pense qu’elle me vient avant tout du cinéma. Je me souviens qu’étant petit je voulais faire des films comme Spielberg. J’ai toujours aimé les images mais ce rêve de devenir réalisateur s’est estompé avec l’adolescence. Pendant mes études secondaires j’ai suivi des études en sciences appliquées puis en sciences informatiques. Aucunes des deux ne me prédestinaient à faire de la photo.
C’est grâce à mon autre passion (les parcs d’attractions) que j’ai pris gout à la photo. En effet lorsque je visitais différents parcs je prenais toujours pas mal de photo souvenirs, petit à petit j’ai eu envie d’aller plus loin que la photo souvenir et puis c’est comme ça que j’ai acheté mon premier réflex il y a 2 ans et demi maintenant. Depuis je suis devenu accro.

 2 jours à la mer du nord avec Steve Collin

Cette image fait partie de mon Travail de Fin d’Année (TFA) réalisé pour mon école. Le travail traite des changements climatiques et plus particulièrement de ce qui se passerait en cas de période glaciaire. C’est l’une de mes images favorites du TFA et ce pour plusieurs raisons. Il s’agit tout d’abord d’un paysage et j’aime les paysages et la nature en général. On retrouve également le coté symétrique que j’aime. Il s’agit d’une photo infrarouge réalisée à l’aide d’un filtre IR à la prise de vue et ensuite pose longue.

- Quel est ton matériel photo de prédilection (un objectif en particulier, du matériel d’éclairage…) ?
Je n’ai que peu de matériel photo, étant étudiant mon budget ne me le permet pas malheureusement. Donc mon matos se compose essentiellement de truc pas trop cher blank 2 jours à la mer du nord avec Steve Collin
75 à 80% de mes photos sont réalisées avec mon Canon 450D + 18-55 fourni avec le kit. Niveau lumière je travaille aussi bien en lumière naturelle qu’en lumière artificiel cela dépend vraiment de mon sujet. Ces derniers temps je me suis beaucoup concentré sur la lumière artificielle car vu le temps que l’on a en Belgique je n’ai pas trop le choix blank 2 jours à la mer du nord avec Steve Collin .

- Comment procèdes-tu, a quoi penses tu en premier lorsque tu déclenches ?
Niveau procédé cela dépend vraiment de la situation, je shoot toujours en RAW et je travaille toujours en mode priorité ouverture ou en manuel.
Lorsque je prends une photo j’ai toujours en tête une image, j’ai compris cela suite à une remarque de l’un de mes profs. Je ne pense pas spécialement à une émotion mais bel et bien à une image « graphique ». Cela vient peut-être de mon coté cartésien je n’en sais rien. Mais une chose est sur, c’est qu’à cause de cela je m’autopénalise par moments, lorsqu’a la prise de vue je n’arrive pas à avoir l’image mentale que je m’étais faite je suis déçu et je ne garde que rarement la photo.

- Quel serait ton conseil à un photographe débutant ?
Le premier conseil et qui est pour moi le plus important c’est d’apprendre les règles de base de la photographie ainsi que le fonctionnement de son appareil. Ce n’est que lorsque vous connaîtrez parfaitement toutes ses choses que vous pourrez réellement construire une image du début à la fin.
Pour arriver à connaitre tout ça il faut s’entrainer encore et encore et apprendre de ses erreurs. Apprendre également des gens plus expérimentés, eux vous aiderons d’avantages progresser.
Le second conseil est d’être minutieux lors de la prise de vue, trop souvent j’entends « boh c’est pas grave je corrigerai cela dans Lightroom ou dans Photoshop ». Moi-même je le dis de temps en temps mais il n’y a rien a faire si vous vous êtes appliqués à la prise de vue, votre image sera réussie à tous les coup alors que dans le cas contraire il n’est vraiment pas certains d’obtenir le résultat voulu.

 2 jours à la mer du nord avec Steve Collin

Cette image correspond à plein de choses que j’aime en photo. Il s’agit d’une photo prise dans une usine abandonnée lors d’une sortie urbex (discipline que j’aime en photo). J’ai également choisi cette image pour son coté graphique qui me correspond bien. La technique utilisée est le « strobist » où j’ai utilisé 2 flashs. 1 flash avec une soft box 60*60 à droite du modèle au niveau du trou de la porte. 1 second flash est placé derrière le modèle et donne cet immense ombre porté sur le sol. J’ai voulu créer une image un peu glauque et angoissante dans la veine post-apocalyptique.

- Qu’attends-tu de la photographie dans les 10 ans qui viennent ? (technologies, pratiques, styles …)
Grosse question celle-là. Bon j’attends tout d’abord qu’elle me permette d’en vivre blank 2 jours à la mer du nord avec Steve Collin
Niveau technologie ce que j’aimerais par dessus-tout c’est un capteur qui possède une plage dynamique se rapprochant le plus possible de celle de l’œil humain.
Si les prix pouvaient encore diminuer cela m’arrangerais car la photo reste quelque chose de très cher.
J’aimerais que la photo soit d’avantage reconnue comme réel création/œuvre, elle a toujours été dénigré par rapport au cinéma ou à la peinture. Il y a des cinémas un peu partout mais beaucoup moins de lieu d’exposition photo digne de ce nom.

8. Quelque chose a ajouter ? Quelqu’un à remercier ?
Je voudrais déjà te remercier pour cette interview, ce fut un très chouette week-end à la mer. Je voudrais également remercier les gens qui m’ont toujours soutenu et qui m’ont permis de progresser.

 2 jours à la mer du nord avec Steve Collin

Merci à toi Steve pour ces deux jours entre mauvais temps, et bières Belges, mais surtout avec la bonne humeur. Vous pourrez retrouver Steve principalement sur flickr, mais également dans les forums de bokeh.fr et un peu partout sur le net avec le pseudo Coasterman.

Participer 2 Comments

  1. chris

    1 décembre 2011 at 00:10 — Répondre

    ouai check check steve collin :p
    crick ;)

  2. Pingback: Bienvenue chez Flanders ! mon court séjour en Belgique … | 13-Design : Photographie et brèves de comptoir

Laisser un commentaire

Haut ^