publié le 15 mars 2011 par Julien Bonjour dans technique, Technique Photo

Les appareils photos numériques délivrent aujourd’hui un nombre incroyable de modes automatiques et semi-automatiques. La plupart d’entre eux ont des fonctions bien particulières, orientant votre exposition ou votre vitesse de prise de vue, en fonction du mode sélectionné. La plupart des appareils photo, notamment les reflex, permettent également de choisir son mode de mise au point, que ce soit automatique sur un collimateur (ou sur plusieurs), en continue pour les objets mouvants, ou bien en mode manuel.

145050099 6688658a5b Quand la mise au point manuelle est meilleure que lautofocus ...

Credit @ stevec77

En général les modes automatiques s’en sortent très bien, et il n’est pas étonnant que beaucoup de photographes amateurs n’utilisent jamais la mise au point manuelle. Certains n’ont même jamais remarqué le petit bouton sur leur objectif, et pourtant il peut se révéler d’une grande utilité. Voici cinq cas dans lesquels la mise au point manuelle peut être bénéfique pour vos prises de vue.

Quand la mise au point manuelle est-elle meilleure ?

En fait il n’y a pas de bon ou mauvais moment pour utiliser le mode manuel par rapport à l’autofocus. Les deux choix peuvent produire des photos de très bonnes qualités, tout dépend du message que vous voulez faire passer. Cependant, dans quelques cas, le passage à la mise au point manuelle va grandement vous faciliter la vie.

1. Macrophotographie et Proxiphotographie

42 20090320075757 598 4 Quand la mise au point manuelle est meilleure que lautofocus ...

Credit @ buster – Défi Macro

Dans le cas de la Macro, beaucoup de photographes basculent en mise au point manuelle. La faible profondeur de champs dans ces clichés impliquent une précision chirurgicale, et un mouvement d’un millimètre peut être fatal pour la réussite de votre photo.

Pour être à l’aise vous pourrez utiliser un trépied pour éliminer tout mouvement de l’appareil photo, vite énervant, que ce soit en manuel comme en autofocus. L’avantage la mise au point manuelle va être ici de vous régler à un endroit précis pour votre prise de vue. Si votre sujet est un insecte, il vous suffira d’attendre qu’il passe à l’endroit que vous aurez décidé et votre photo sera réussi à coup sûr, ou du moins vous maitriserez le plus important, c’est à dire la prise de vue.

2. En faible luminosité

Malgré toute la technologie, shooter en condition de faible luminosité est un vrai calvaire pour l’autofocus qui, dans la plupart des cas, va patiner pendant quelques secondes sans pouvoir accrocher nulle part.

Vous savez que votre autofocus patine quand votre objectif va se déplacer du début à la fin de sa zone de mise au point, pour revenir à sa position initiale, et bloquer la prise de vue, faute de savoir que collimateur utiliser. En plus d’être énervant, cela peut ralentir votre processus de prise de vue, et peut être vous faire rater la photo que vous vouliez tant faire.

Basculer en mode manuel va vous permettre de réagir très vite, et de faire votre mise au point quasi instantanément.

3. Portraits

Quand vous photographiez des portraits, vous devez être ultra précis.

Une des règles majeure en photographie de portrait impose que les yeux de votre sujet sont les points forts de votre image. Dans certains cas plus artistiques, vous pouvez biensûr concentrer votre vision ailleurs. Mais dans un portrait classique, même avec une faible zone de netteté, les yeux sont la priorité.

Basculer en mode manuel va vous donner le contrôle complet sur cette zone de netteté, et vous pourrez ainsi la placer où bon vous semble. Vous gagnerez également du temps avec cette technique, plutôt qu’en faisant la mise au point auto sur les yeux, puis en décentrant votre cadrage tout en gardant votre déclencheur à mi-course.

4. Photos à travers une vitre ou du grillage.

4962493189 c99506852f Quand la mise au point manuelle est meilleure que lautofocus ...

Credit @ 13-Design

SI vous avez déjà essayé de prendre des photos à travers une vitre, ou encore un grillage, vous savez déjà à quel point l’autofocus a du mal à se décider. Sur quel sujet faire ma mise au point ? Faites la mise au point depuis la fenêtre d’un avion, une vitrine dans un musée, ou encore derrière le grillage d’un zoo, vous vous retrouverez dans le même cas.

La mise au point manuelle ici, va vous permettre de contrôler cette étape en décidant de la zone sur laquelle vous souhaitez travailler, que ce soit en amont de cette barrière, ou au delà. Si vous avez la chance d’avoir un objectif à grande ouverture, et que vous vous rapprochez du grillage, vous aurez peut être même la chance d’estomper, voir de supprimer complètement le grillage de votre image. Cela fonctionne également pour les filés, où le mouvement va réduire la présence du grillage.

5. Photographies d’action

92 20100226172413 30 1 Quand la mise au point manuelle est meilleure que lautofocus ...

Credit @ Stephane – défi Les filés II

Photographier des sujets en mouvements rapides (comme des voitures de courses, avions, vélos, animaux en libertés, etc …) peut devenir une expérience frustrante avec l’autofocus. Même la mise au point continue peut être perdue, surtout quand votre sujet en mouvement vient de face, ou que vous ne suivez pas assidûment votre sujet.

La solution va être de passer en mise au point manuelle, de faire une pré-mise au point à un endroit ou le / les sujets vont passer, puis de déclencher à cet endroit. Avec cette technique, tout est une question de timing, cependant vous obtiendrez généralement de meilleurs résultats, surtout en mode rafale.

A votre tour de jouer !

Photographier en mise au point manuelle est une compétence qui s’apprend et se travaille. Tandis que vous aurez peut être plus de facilité à photographier des objets immobiles, la difficulté apparaitra avec les objets en mouvements. Un seule règle : Entrainez-vous !

Par exemple cette semaine, prenez une heure ou deux, et shootez uniquement en mode manuel. Expérimentez sur des sujets variés, en essayant d’inclure quelques objets en mouvement (votre chat, une voiture qui passe). Même si les photos ne sont pas toutes bonnes, vous aurez quand même travaillé votre technique, ce qui pourra se révéler pratique plus tard.

Et vous, utilisez-vous souvent le mode manuel ?

Cet article est une adaptation de l’article « 5 situations when manual focus is better than autofocus » visible chez DPS.

Laisser un commentaire

Haut ^