13-Design

Menu

Le photographe et les réseaux sociaux : Pourquoi ? Comment ?

Twitter, Facebook, Flickr, Linkedin, Myspace, etc … A l’heure où internet et les réseaux sociaux font complètement partie de nos vies, le photographe doit être alerte et doit savoir profiter des outils de communication qui sont mis à sa disposition. Pourquoi les utiliser ? Comment exploiter leurs potentiels ? Voici quelques pistes pour faire de vous un photographe 2.0.

Partager avec sa famille et ses amis :

Facebook est le principal outil pour ce type de partage. On le sait tous, Facebook, à la base, c’est pour rester en contact avec ses amis et sa famille, ses anciens camarades de classe, ses premiers amours. Lorsque vous publiez une photo sur Facebook, vos proches seront les premiers à commenter votre travail. Après avoir essuyé les commentaires « waouh t’es trop génial », ou « j’ai jamais vu quelque chose d’aussi beau » que votre tata Ginette aura très gentiment laissé sur votre photo, vous trouverez certainement quelques critiques constructives. A l’inverse, si personne ne vient marquer votre photo d’un « j’aime », c’est que soit tout vos amis sont en vacances, soit qu’il y a encore du travail.

Facebook

L’étape suivante sera certainement de créer votre page personnelle et d’inviter vos amis à répandre la bonne nouvelle, afin de vous faire connaître et ainsi de créer votre réseau. J’avoue ne pas encore m’être penché sur la question, contrairement à d’autres, mais cela apporte plusieurs avantages :

– vous pouvez séparer votre vie privé de vos travaux professionnels ;

– vous consultez votre notoriété au nombre de personnes qui apprécient votre travail en vous gratifiant d’un « J’aime » :smile: ;

– vous pouvez customiser votre page et ainsi forger votre image.

Facebook vous permettra – à force de labeur – de développer un nouveau réseau via les amis de vos amis, et ainsi d’ajouter d’autres photographes à votre liste de contacts. Vous pourrez également faire passer un message rapidement et trouver des gens motivés pour vous aider.

Romain 13-Design

Ayant besoin de personnes motivées pour faire des séances de portraits , j’ai lancé un appel sur mon mur Facebook :

expérience fbook

Au final, ce message a développé 23 réponses engendrant une dizaine de mails qui ont permis de réaliser 5 shootings. Résultat des dizaines de coups de fils économisés, du temps de gagné, mais surtout des gens volontaires, donc plus à l’aise avec la caméra. Une expérience riche, qui m’a également permis de revoir de vieux amis et de travailler ma technique.

Échanger avec d’autres photographes :

Twitter, Flickr et Deviantart sont trois très bons outils. Ils vous permettront de communiquer avec d’autres photographes, voir créer des amitiés et obtenir des critiques constructives. Lorsque vos photos sont pertinentes, elles sont mêmes relayées par d’autres membres, augmentant votre visibilité sur le web.

– Flickr

Flickr est la référence en matière de stockage de photo. Le plus est le fonctionnement social qui s’est développé avec. Vous pouvez créer des amitiés (si vos amis ne sont pas déjà sur ce site), commenter des photos, les mettre en favoris, adhérer à des groupes, etc … Tout un lien social dans le stockage d’images. L’utilisation des tags ou mots clés permettent de faire des recherches précises et de trouver rapidement les personnes ayant les mêmes affinités visuelles que vous. Enfin le Flickr « Explore », regroupant les plus belles photos des derniers jours, vous permettra de découvrir des photographes aux talents indéniables.

Flickr

J’avoue ne pas être un pro de Flickr, qui me sert uniquement à stocker mes photos et grappiller quelques commentaires intéressants. Cela vient peut être du fait que j’ai d’abord commencé à bloguer avec ma propre organisation d’images et de publications. Certains membre de Bokeh.fr maîtrisent complètement le sujet et je les invite à compléter mes propos via les commentaires.

– Twitter

Concernant Twitter c’est un outil complètement différent. Ici pas de publication directe de vos photos puisque c’est un service de micro blogging. Uniquement du texte et des liens hypertexte y sont utilisés. Il faut donc héberger au préalable vos photos avant d’y partager le lien. Twitter est un outil intéressant pour trouver d’autres utilisateurs partageant les mêmes centres d’intérêts. Généralement blogueurs, les utilisateurs laissent volontiers leur contact sur leur site et en un clic vous pourrez suivre leur actualité, sorte de flux rss de la personne. Lorsque les gens commencerons à s’intéresser à vous, ils ajouterons à leur tour votre flux et suivront vos actualités.

Twitter

Le but est bien sûr d’être concis et donc de proposer des liens ou des pensées accrocheurs en 140 caractères. Avantage : vous êtes concis. Désavantage : ce n’est pas toujours simple. Si vos informations sont intéressantes, les gens parleront de vous, et lorsque vous publierez des liens vers vos images vous toucherez un publique de plus en plus large. De plus vous serez amenés a participer à des rencontres Twitter, via des apéros Twitter ou des brunchs.

– DeviantArt

DeviantArt est un peu le repère sombre des créatifs. Avec 11 millions d’abonnés et plus, DeviantArt est une bonne alternative à Flickr. La communauté est également plus grande car elle regorge de graphistes, designers 3D, développeurs, photographes … Plus ancien que Flickr, le site a su fabriquer sa communauté avec des outils pratiques tels que l’ajout d’artistes favoris, de photos ou d’images favorites, l’envoi de messages d’activités permettant le suivi des contacts, en bref ce qui a été repris par Flickr.

DeviantArt

Sur DeviantArt en revanche : attention aux âmes sensibles ! C’est un peu le repère des artistes trash, gore, punk, goth,… vous tomberez souvent sur des images au contenu mature, voir à la limite du politiquement correct pour certains, mais c’est également ce qui fait sa spécificité.

Et les autres réseaux :

Ces quatre réseaux me semblent les plus judicieux pour développer votre activité numérique de photographe. Il existe cependant d’autres réseaux sociaux, auxquels on peut plus ou moins s’intéresser.

Myspace est un pionnier en la matière. Bien que la tornade Facebook l’ait presque anéanti, Myspace continue de se développer malgré sa perte d’utilisateurs. Il a toujours été plus utile aux musiciens, grâce à son lecteur de musique. Concernant la photographie, il est beaucoup moins intéressant.

LinkedIn est plutôt orienté pour les professionnels. Pour imager, c’est l’équivalent virtuel de l’échange de carte de visites. Vous « réseautez » avec vos collègues, anciens collègues, collaborateurs, ou d’autres professionnels du secteur.

Reste Stumble upon et Delicious, peu utilisés en France et ayant donc peu d’intérêt pour vous, sauf si vous prévoyez une carrière internationale. Dans ce cas, je vous laisse creuser un peu plus ces pistes. Youtube et Vimeo commencent à attirer également les photographes qui s’intéressent à la vidéo reflex, mais ceci est un autre sujet. On peut aussi essayer Meetic, mais non ça ne marchera pas, enfin pas pour la photographie …

Joelle and Chris

Credit @ Claudia Gabriela Marques Vieira

Il semblerait que de nouveaux site spécialisés pour les photographes pointe le bout de son nez. The Photography Network ou Picture social, sont deux sites intéressants, mais dans la langue de shakespear, ce qui peut rebuter les non anglophones. PictureSocial.com me semble le plus intéressant, et je vais l’essayer de ce pas. Avantage : on peut se connecter avec ses comptes Google, Facebook, ou Yahoo. Cela peut être intéressant pour ne pas cumuler les comptes et mots de passe.

Pourquoi pas une communauté en ligne ?

Le but de l’article est de vous démontrer que les réseaux sociaux peuvent vous être utiles. Si toutefois ceux-ci ne vous inspirent pas confiance, vous pouvez rejoindre ce qu’on appelle une communauté. A la base ce sont des forums de discussions devenus des communautés en ligne, qui jouent le rôle de club photo virtuels où des photographes de tous horizons se retrouvent pour discuter photographie. Qu’elles soient attachées à une marque comme « Nikon Passion », « Planète Powershot », « Polaroid Passion » – pardon pour les autres … ou plus généralistes comme « Virus photo », ou même ici Bokeh.fr vous trouverez des gens avec qui discuter de votre passion et pourquoi pas tisser des amitiés.

Photowalk 5 - Group shot

Credit @ Unplug

Cela vous permettra également de faire des « photowalk » ou rencontres photo avec d’autres membres et partager physiquement vos points de vue. Comble du hasard, le numéro 20 de Compétence Photo est sortie ce mois-ci avec un bon dossier sur les communautés en ligne, un article intéressant complétant parfaitement mes propos.

Dernières recommandations :

Avant de vous lancer dans le grand bain de la vie 2.0, voici quelques recommandations. Ces outils sont des supports à votre principale activité : la photographie. De bonnes photos trouveront facilement preneur et se retrouveront vites publiées sur différents supports. Mais si vous ne soignez pas votre travail, créer un réseau ne vous servira pas, et pourrait même être nuisible. L’utilisation de ces outils peut également être très chronophage, n’hésitez pas à couper le net de temps à autres (c’est plus facile à dire qu’à faire), où de prévoir un créneau horaire réservé à cette tâche.

De plus lorsque vous êtes inscrits sur plusieurs site, et que vous publier la même image sur tous les supports, les retours et critiques seront éclatées sur chaque support. Prenez le temps de faire un tour sur chacun pour les lire et y répondre. Heureusement, chaque site permet d’avoir une alerte par email qui regroupera les informations, pour peu que vous n’ayez pas 5 adresses mail :lol:

Enfin, ne reposez pas toute votre activité sur ces sites. Comme beaucoup le savent, le net est une nébuleuse supersonique, où tout y vie et y meurt vite. Rien ne nous indique que dans six mois Facebook ne sera pas devenu « has been », et qu’un autre site sera venu le remplacer. Utilisez-les donc avec parcimonie, ces sites sont une aide à votre activité, mais ne focalisez pas toute votre énergie dessus.

Projeto 12 x 12 - Tema: Hobby

Credit @ Happy Batatinha

Le bonus pour le photographe blogueur :

Les plateformes de blog de type WordPress ou Blogger et les blogs personnels sont capable aujourd’hui d’intégrer les différents réseaux sociaux. Par exemple, lorsque vous publiez un article sur WordPress, des plugins existent pour relayer l’information automatiquement sur Twitter. Vous pouvez également importer vos flux rss directement dans votre page Facebook, qui se chargera de publier au fur et à mesure vos articles. Enfin la mise en place de boutons Twitter et « j’aime » de Facebook permettront à vos visiteurs de relayer l’information directement depuis votre site.

Pour rappel : vous pouvez toujours suivre l’actualité de Bokeh.fr sur la page Facebook via le bloc dans le menu de droite ou directement via la page fan de bokeh.fr. Vous pouvez également nous suivre via Twitter sur les comptes suivants : @bokehfr et @13_Design.

Enfin si vous souhaitez compléter cet article par vos expériences et vos connaissances, vous êtes comme toujours les bienvenus.

Ceci est un article réalisé pour bokeh.fr. Vous pourrez lire l’original sur le site : Bokeh.fr

1. Flickr augmente votre présence sur Internet en jouant sur le référencement naturel.
2. Flickr vous donne la possibilité de créer un lien vers votre site Internet, ce qui participera à l’amélioration de votre position sur les moteurs de recherche
3. Flickr héberge vos photos gratuitement.
4. Flickr permet la diffusion de vos photos dans d’autres sites (important dans la recherche universelle de Google).
5. Flickr donne l’occasion de créer et de nouer des relations dans votre communauté en ligne avec vos clients.

Catégories : Conseils, technique

Commentaires

  • Publié : 31/01/2011 13:15

    YvesLyon

    J'ai lu cet article, et la suite sur Bokeh.fr Il est clair que j'invite tous les photographes qui veulent se donner une visibilité sur le net à utiliser des réseaux sociaux tel que Twitter et flickR, qui d'ailleurs, peuvent être couplés (une publication d'une photo sur FlickR peut faire l'objet d'un Tweet automatique par exemple). Sans parler que de promotions, c'est aussi un fabuleux réservoir qui permet d'apprécier le travail des autres et de prendre quelques inspirations. Twitter est super pour ce tenir informé sur un tas de sujets relatifs à la photo... Sur twitter, question photo, l'esprit communautaire est assez remarquable. J'apprécie! Juste un bémol avec FB. ça reste un incontournable pour encore plus de visibilité, mais la compression des images est vraiment pas top! N'oublions pas aussi des sites comme viadéo ou comme LinkedIn...Il ne faut pas négliger ces derniers en termes de visibilité. C'est juteux! En tout cas, l'article permet une réflexion qu'il est impératif d'avoir si on veut être visible sur Internet...Bien vu!
  • Publié : 31/01/2011 13:30

    Tweets that mention Le photographe et les réseaux sociaux : Pourquoi ? Comment ? | 13-Design : Graphisme & Photographie -- Topsy.com

    [...] This post was mentioned on Twitter by Yves Boutherand, Bones. Bones said: Nouvel article Le photographe et les réseaux sociaux : Pourquoi ? Comment ? : http://tinyurl.com/49b2azq sur 13-Design.net [...]
  • Publié : 31/01/2011 14:27

    Bones

    Merci Yves de t'être arrêté 5 minutes ici :-) C'est vrai que pour la photo sur facebook, bien qu'ils aient poussé la résolution minimum à quelque chose de plus acceptable, la compression est horrible. Je suis d'accord avec toi, la petite communauté #photo de twitter est sympathique, et j'espère qu'on pourra se recontrer IRL à ton futur passage en Franche-Comté ;-)
  • Publié : 01/02/2011 08:41

    YvesLyon

    Pas de problème pour la Franche-Comté... Certainement au printemps du coté des cascades du hérissons.... Je te tiendrai informé....
  • Publié : 04/12/2012 12:48

    Développer l'image de l'entreprise sur internet | Pearltrees

    [...] Le photographe et les réseaux sociaux : Pourquoi ? Comment ? [...]
  • Publié : 14/06/2013 09:26

    13-design.net – Photographie | 10 bonnes raisons de ne pas payer un photographe

    [...] c’est sûr ça pourrait vous faire de la pub, mais savoir utiliser Internet et les réseaux sociaux vous en fera autant. Cette phrase est pourtant une de celles que vous allez entendre [...]